Prix du gaz : comment est-il fixé ?

Réduire ses factures énergétiques avec Selectra ☎️ 09 74 59 22 94 (lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit

Jusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct EnergieJusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct Energie

Comment est fixé le prix du gaz en France ?

Le prix du gaz varie en fonction d'une multitude de facteurs et d'acteurs avant de se retrouver sur la facture du consommateur.

Comment est calculé le prix du gaz naturel ?

En France, c'est la Commission de Régulation de l'Energie qui fixe chaque mois les tarifs réglementés du gaz. Ces prix du gaz comprennent les coûts fixes et variables supportés par le fournisseur comme :

  1. Les coûts d'approvisionnement et de commercialisation du gaz : cela représente plus de la moitié des tarifs réglementés du gaz, auxquels se superposent certaines taxes sur le gaz comme la TICGN ;
  2. Le coût du stockage du gaz : à hauteur d'un peu moins de 5% du prix final ;
  3. Le coût relatif au transport et à la distribution de gaz naturel : ces coûts sont calculés de manière à correspondre aux frais du gestionnaire de réseau de transport et de distribution du gaz en France, GRDF ;
  4. Enfin deux taxes supplémentaires : la CTA (contribution tarifaire d'acheminement) et la taxe TVA à hauteur de 5,5% sur le prix HT de l'abonnement et 20% sur le prix HT du kWh.
 

Les frais relatifs aux services des gestionnaires de réseaux de transport et de stockage de gaz naturel sont les mêmes quel que soit le fournisseur choisi par le particulier. La baisse du prix du gaz ne dépend que des coûts d'approvisionnement et de commercialisation des fournisseurs de gaz naturel.

Comment choisir la bonne classe de consommation de gaz naturel ?

Le prix du kWh et le prix de l'abonnement dépendent de la classe de consommation à laquelle le particulier appartient (tarif base, b0, b1, etc.). Il peut choisir en fonction de sa consommation quotidienne (cuisson, chauffe-eau, chauffage au gaz) quelle classe est la plus adaptée.

Classe de consommation en fonction de la quantité de gaz consommée
Classe de consommation Quantité annuelle de gaz naturel
consommé en kWh/an
Utilisation
Base < 1 000 Cuisson
B0 Entre 1 000 et 6 000 Eau chaude
B1 Entre 6 et 30 000 Chauffage individuel
B2i < 150 000 Copropriétés

Comprendre les zones tarifaires du prix du gaz

En plus des différents coûts d'acheminement, le prix du gaz varie aussi en fonction de la zone tarifaire du client. Elle se base sur la distance entre les grands axes du réseau de transport et le point final de distribution, le logement du particulier.

La majorité des fournisseurs de gaz naturel se basent sur la répartition des zones tarifaires de GRDF pour élaborer leurs tarifs. Toutefois, certains définissent leurs propres zones tarifaires comme EDF, qui fournit aussi du gaz à ses clients.

La zone 1 correspondant à la zone la plus facile d'accès, elle est aussi la zone la moins chère. La zone 6 étant la plus difficile d'accès, elle correspond logiquement à la plus chère. Par exemple, Lyon est en zone 1 et Villeroy dans le Nord de l’Île-de-France est située en zone 6.

Comment passer d'un prix en m3 à un prix du gaz en kWh ?

Un compteur de gaz, qu'il soit de dernière génération comme le compteur Gazpar ou plus ancien, mesure la consommation de gaz naturel en mètres cubes (m3). GRDF les relève puis c'est au fournisseur de les convertir en kWh. Or, la composition du gaz n'est pas la même dans tous les départements de France.

GRDF a ainsi créé un coefficient de conversion qui varie en fonction du temps et du lieu pour que chaque consommateur paye pour une consommation identique le même prix du gaz, et cela partout en France. Pour obtenir un prix du m3 en kWh de gaz, le coefficient dépend de trois facteurs :

  1. La pression : plus la pression du gaz reçue est élevé plus le coefficient de conversion est élevé ;
  2. Le type de gaz naturel reçu par le logement : le gaz H provenant de la Mer du Nord, d'Algérie ou de Russie a un coefficient de conversion supérieur au gaz B provenant des Pays-Bas ;
  3. L'altitude : plus l'altitude du logement est élevée et plus le coefficient diminue. Le coefficient de conversion est en moyenne 10% plus élevé au niveau de la mer qu'à 1000m d'altitude.

On estime que 1 mètre cube de gaz naturel = 11,2 kWh.

Prix du gaz au tarif réglementé Engie en 2019

 

En 2018, un peu moins de la moitié des ménages français avaient souscrit un contrat gaz naturel au tarif réglementé du gaz commercialisé par Engie (ex GDF Suez).

Ce tarif doit faire en sorte de couvrir tous les frais fixes et variables du fournisseur. Chaque mois, les prix du gaz pour les consommateurs sont révisés par la Commission de Régularisation de l'Energie (CRE). C'est aussi elle qui assiste Engie pour déterminer un tarif réglementé en lui fournissant une formule tarifaire précise couvrant ses coûts d'approvisionnement et hors-approvisionnement.

Tarif réglementé du gaz naturel Engie
Classe de consommation
(kWh/an)
Abonnement gaz annuel Prix du kWh de gaz
Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
Base
(0 à 1000 - Cuisson)
108.00 0.0789 0.0789 0.0789 0.0789 0.0789 0.0789
B0
(1000 à 6000 - Eau chaude)
108.00 0.0789 0.0789 0.0789 0.0789 0.0789 0.0789
B1
(6 à 30000 - Chauffage)
249.12 0.0553 0.0560 0.0567 0.0574 0.0581 0.0589
B2i
(30000 à 300000 - Chauffage)
249.12 0.0553 0.0560 0.0567 0.0574 0.0581 0.0589

Prix en € TTC à jour au 5 novembre 2019 à jour au 2 septembre 2019

Plus l’utilisation du gaz implique une consommation élevée, plus le prix de l'abonnement gaz est cher et plus le prix du kWh est bas. Un consommateur utilisant le gaz uniquement pour la cuisson devra ainsi payer un prix du kWh élevé, en contrepartie d’un abonnement bon marché.

L'évolution du prix du gaz en kWh/€

En France, le prix du gaz pour les particuliers a considérablement augmenté entre 2005 et 2010, mais depuis 2013 cette tendance haussière semble s'être calmée, voire inversée. Elle s'est confirmée par une large baisse du prix du kWh entre 2013 et juillet 2016. Mais depuis novembre 2017, la courbe des prix semble remonter.

L'année 2018 a été marquée par une augmentation de plus de 20% du tarif réglementé de gaz et 2019 bien qu'enregistrant une légère baisse, ne prévoit pas de grands cadeaux aux consommateurs de gaz naturels.

 

Source GRDF, base de données Pégase.

Évaluer le prix du gaz chez les fournisseurs alternatifs

Beaucoup de particuliers français ignorent qu'ils peuvent à tout moment changer de fournisseur de gaz et cela gratuitement . Ils peuvent ainsi espérer trouver une offre moins chère que le tarif réglementé Engie, et adaptée à leur consommation.

Les offres avec un prix de gaz bloqué

Les offres à prix fixe garantissent des prix toujours stables pendant toute la durée d'un contrat de gaz. L’idée est de permettre au consommateur de se prémunir contre la hausse des tarifs réglementés du gaz naturel en bloquant son prix HT pendant plusieurs années.

L’inconvénient est que le prix initial est parfois moins intéressant que celui des offres à prix indexé. De plus, seul le prix HT est protégé contre les augmentations, le client continuera donc à subir les hausses des taxes.

Avant, il n'existait pas d'offres à prix bloqués en cas de hausse, mais révisables à la baisse si les tarifs réglementés diminuaient. Eni a comblé le vide en créant ses offres Astucio, les seules du marché dont les prix n'augmentent pas pendant plusieurs années, mais mais sont revus à la baisse à la date anniversaire du contrat en cas de baisse des tarifs réglementés.

Les offres à tarif gaz indexé

Les offres à prix indexés sur les tarifs réglementés garantissent au particulier de faire des économies puisque certains fournisseurs proposent un prix du kWh incorporant un pourcentage de remise par rapport à celui d'Engie.

Ces offres sont très intéressantes puisqu'elles évoluent à la hausse comme à la baisse dans les mêmes proportions que les tarifs réglementés. De plus, certains fournisseurs, comme Eni garantissent un prix toujours plus bas que les tarifs réglementés, sans limite de temps.

Par exemple Happ-e propose pendant un an à ses clients jusqu'à 12% de remise sur le tarif réglementé Engie.

Comparer le prix du gaz en France selon les fournisseurs

Pour trouver l'offre la plus adaptée à sa consommation et économiser sur ses prochaines factures, le client peut comparer les différentes offres présentes sur le marché de gaz naturel français. Il pourra ainsi espérer trouver et payer le prix du gaz le moins cher possible.

Sélection d'offres de gaz alternatives au tarif réglementé
Fournisseur Offre Prix
Engie
09 74 59 41 96
Rappel gratuit
Engie Gaz Ajust
  • Prix du kWh HT garanti fixe pendant 3 ans
  • Prix révisable à la baisse en cas de baisse du tarif réglementé, à date anniversaire du contrat
Eni
09 74 59 47 02
Rappel gratuit
Eni Webeo
  • Un prix du kWh 15% moins cher que le tarif réglementé
  • Prix du kWh HT garanti fixe pendant 1 an
Total Direct Energie
09 74 59 32 72
Rappel gratuit
Offre Online
  • 10% de réduction sur le prix du kWh HT de gaz (et/ou de l'électricité) par rapport aux tarifs réglementés
  • Un service client primé à plusieurs reprises
Happe09 74 59 45 16
Rappel gratuit
Happe Gaz
  • 8% de remise sur le prix du kWh pendant 1 an, indexé sur le tarif réglementé du gaz
  • Qualité du gaz naturel certifié par Engie

à jour au 5 novembre 2019 à jour au 2 septembre 2019

Marre des hausses ? Votre gaz à prix bloqué !Votre gaz jusqu'à 15% moins cher *+ prix bloqué pendant 2 ans avec Cdiscount Energie.
09 74 59 49 14 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Souscrire en ligne Annonce

Marre des hausses ? Votre gaz à prix bloqué !Votre gaz jusqu'à 15% moins cher *+ prix bloqué pendant 2 ans avec Cdiscount Energie.
Souscrire en ligne Annonce