Augmentation Gaz : hausses du prix du gaz et solutions 2024

Mis à jour le
minutes de lecture

Retrouvez toutes les augmentations du prix du gaz naturel et suivez l'évolution du TRV mois après mois.

Source : Selectra

⚠️ Fin du tarif réglementé du gaz : le prix va-t-il augmenter  ?

La suppression des tarifs réglementés du gaz s'est synchronisée avec la fin du bouclier tarifaire du gaz. Sa suspension s'accorde avec la baisse des prix du gaz sur les marchés. On explique cet affaiblissement par un hiver doux, une baisse de la consommation énergétique et des stocks  européens accessible.

Pour que les consommateurs et fournisseurs gardent un indice de référence sur les prix du marché, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé un substitut du tarif réglementé de gaz : le prix repère de vente de gaz. Mis à jour chaque mois, cet indicateur fluctue en fonction du marché de gros PEG (Points d'Échange de Gaz). Exprimé en TTC, le prix repère de gaz comprend le prix de l'abonnement et du kWh HT. 

Le prix repère se basant entre autres sur le prix du PEG (Point d'Échanger Gazier), ci-dessous, les augmentations (ou baisse) de cet indice boursier :

Prix du gaz PEG hier (15/04/2024) à la clôture
Indices futurs par an
Y 202536.435 € par MWh
Y 202632.334 € par MWh
Y 202728.159 € par MWh
Indices futurs par trimestre
2024 Q333.222 € par MWh
2024 Q436.514 € par MWh
2025 Q138.211 € par MWh
2025 Q235.948 € par MWh
2025 Q334.869 € par MWh
2025 Q436.744 € par MWh
2026 Q136.855 € par MWh
Indices futurs par mois
01 202537.666 € par MWh
04 202427.451 € par MWh
05 202432.919 € par MWh
06 202432.923 € par MWh
07 202432.509 € par MWh
08 202432.915 € par MWh
09 202434.275 € par MWh
10 202434.405 € par MWh
11 202436.834 € par MWh
12 202438.312 € par MWh

Mars 2023 : bouclier tarifaire prolongé donc pas d'augmentation

Le gel des tarifs du gaz naturel devait prendre fin au 31 décembre 2022 : il a finalement été reconduit jusqu'au 30 juin 2023, date de fin du tarif réglementé d'Engie.

Sans le bouclier tarifaire, le tarif réglementé du gaz aurait augmenté de 15,9% TTC par rapport aux tarifs de janvier 2023.

🔥 Les évolutions du prix du gaz en 2022

Évolution du tarif réglementé du gaz en 2022 pour les particuliers
JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobreNovembreDécembre
0%0%0%0%0%0%0%0%0%0%0%0%

2022 ne sera pas synonyme d'augmentation du prix du gaz naturel puisque le gouvernement a instauré un bouclier tarifaire . Ce dernier avait initialement prévu de geler le prix du gaz jusqu'en avril 2022. Finalement, puisque des experts de l'énergie ont démontré que la baisse des prix du gaz serait plus lente que ce qui avait été prévu en septembre 2021, au moment de la première annonce, celui-ci restera gelé jusqu'à 2023 .

Cependant, pour assurer la transparence nécessaire aux acteurs du marché, la CRE informe qu'en l’absence de prolongation du gel tarifaire, le niveau moyen des tarifs réglementés de vente au 1ᵉʳ décembre 2022, aurait été inférieur de 17,6 % HT soit 17 % TTC par rapport au niveau hypothétique du 1ᵉʳ novembre 2022 .

🔥 Les augmentations du prix du gaz en 2021

Évolution du tarif réglementé du gaz en 2021
JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobreNovembreDécembre
+0,2%+3,5%+5,7%-4,1%+1,1%+4,4%+9,96%+5,3%+8,7%+12,6%0%0%

L'année 2021 fut une année d'augmentation en continu. Ces augmentations ont été dues à cause de :

  • La forte reprise d'activité post-COVID provoquant l'augmentation des coûts d'approvisionnement d'Engie ;
  • La forte demande de la région du Sud-Est de l'Asie à cause d'un hiver très rude, provoquant une augmentation du prix du gaz sur les marchés ;
  • Le blocage du canal de Suez par le porte-conteneur Ever Given. Le canal de Suez étant une des routes principales pour transporter le gaz en Europe, cet incident affecta directement le prix du tarif réglementé .

💰 Comment se protéger face à la hausse du gaz ?

Calculatrice économies

Afin de ne plus subir les augmentations du prix du gaz, il existe une solution très simple : souscrire à une offre à prix bloqué. Ce sont des offres de gaz à prix fixes qui permettent de bénéficier d'un prix du gaz bloqué dès la souscription, et ce, pendant toute la durée du contrat . Il est intéressant pour les consommateurs de souscrire à ce type d'offre à l'approche de l'hiver afin de ne pas subir la hausse du prix repère (avant le tarif réglementé de gaz). Le consommateur a ainsi la garantie de toujours payer le même prix hors taxe pour son énergie pendant cette durée.

🔥 Quel fournisseur de gaz fixe est le moins cher ?
Fournisseurs de gaz fixe Offres de gaz fixe Budget à l'année Estimation de l'économie* Abonnement annuel Prix du kWh
Eni
STABILITÉ GAZ
🔐 Des prix bloqués !

Budget estimé à
1100 €
Un surcoût de
26 €
280.6 € 0.0867 €
EDF
AVANTAGE GAZ 2 ANS
🔐 Des prix bloqués !

Budget estimé à
1153 €
Un surcoût de
79 €
241.44 € 0.1017 €
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !

Budget estimé à
1183 €
Un surcoût de
110 €
257.18 € 0.098 €

*Tarifs € TTC à jour du 16/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 9450 kWh (classe de consommation B1)

📊 L'augmentation du prix du gaz ces dernières années

Les augmentations du prix du gaz en 2020

Évolution du tarif réglementé du gaz en 2020
JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobreNovembreDécembre
-0,9%-3,3%-4,6%-4,4%-1,3%-2,8%-0,3%+1,3%+0,6%+4,7%+1,6%+2,4%

L'année 2020 a particulièrement été marquée par la COVID . Elle peut être divisée en 2 temps, la première partie de l'année, par la baisse d'activité brutale, le prix du gaz a aussi baissé, car moins de demandes. La deuxième partie de l'année, l'activité reprend progressivement, et donc le prix du gaz aussi parce que la demande redevient importante, en plus de l'hiver qui arrive .

Les augmentations du prix du gaz en 2019

En 2019, le Gouvernement a pris plusieurs mesures importantes concernant le prix du gaz, en réponse aux manifestations lancées par le mouvement des gilets jaunes pendant la première partie de l'année :

  • Blocage des TRV du gaz jusqu'en juin 2019
  • Report de la hausse de la TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel)

Afin de pouvoir assurer cette baisse effective du prix du gaz, l'État a demandé à Engie la mise en place des opérations de couverture sur ses volumes de vente : l'évolution des TRV a donc été suspendue pendant 5 mois. Cela est donc revenu à suspendre jusqu'en juin 2019 la formule de calcul du tarif réglementé .

Évolution du tarif réglementé du gaz en 2019
JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobreNovembreDécembre
-1,9%-0,73%0%-1,91%-0,60%-0,45%-6,7%-0,5%-0,9%-2,4%+3%+0,6%

Les augmentations du prix du gaz en 2018

L'année 2018 est marquée par une montée des prix : plusieurs hausses consécutives ont entraîné une augmentation du prix du gaz naturel d'environ 20% sur l'année . Les TRV ont été revus à la baisse uniquement lors des mois de mars et d'avril .

Deux facteurs expliquent cela :

  • Hausse de la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation du Gaz Naturel)
  • Tensions géopolitiques entre plusieurs puissances mondiales produisant du gaz naturel (Émirats Arabes Unis, Qatar, États-Unis, Russie etc) qui ont influencé les évolutions du prix du gaz

En effet, dès lors que les ressources mondiales en gaz deviennent moins abondantes, l'instabilité incite les tarifs à la hausse . En parallèle, la mise en place progressive du compteur Gazpar par le gestionnaire de réseau GRDF a un coût, de même que la modernisation en cours du réseau .

Évolution du tarif réglementé du gaz en 2018
JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobreNovembreDécembre
+2,3%+1,3%-3%-1,1%+0,4%+2,1%+7,45%+0,2%+0,9%+3,25%+5,79%-2,4%

Les augmentations du prix du gaz en 2017

L'année 2017 a dans un premier temps été marquée par une hausse des prix du gaz, notamment à cause de l'augmentation des coûts liés à l'approvisionnement. Ensuite, les prix ont diminué pendant plusieurs mois avant d'être de nouveau majorés entre octobre et décembre 2017. Cette hausse s'explique principalement par le contexte de crise au Venezuela cette année-là .

Évolution du tarif réglementé du gaz en 2017
JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobreNovembreDécembre
+2,3%+0,6%+2,6%-0,7%-3,3%0%-4,3%-0,8%0%+1,2%+2,6%+1%

☑️ Comment est calculé le prix du gaz en France ?

Avant la suppression du tarif réglementé de vente de gaz, le prix du gaz correspondait au tarif réglementé d'Engie. Le gouvernement émettait en France, une fois par an, un décret qui revalidait ou modifiait la formule utilisée pour calculer le prix du gaz. Cette formule était ensuite utilisée par la CRE afin de calculer les évolutions mensuelles du prix du gaz. C'était l'offre de référence pour toutes les offres de marché. Le tarif réglementé de gaz était commercialisé uniquement par Engie et quelques ELD (Entreprise Locale de Distribution) .

La formule tarifaire permettait de faire évoluer les prix du gaz tous les mois en fonction de l'évolution des coûts d'approvisionnement supportés par le fournisseur historique Engie. Elle couvrait les coûts d'approvisionnement et hors approvisionnement d'Engie, la marge de bénéfice, ainsi que le concept de lissage. Les principaux éléments dans le calcul du prix du gaz se décomposaient ainsi :

  • Les coûts hors approvisionnement :
    • Les coûts d'utilisation des réseaux de transport de gaz naturel
    • Les coûts d'utilisation des stockages de gaz naturel
    • Les coûts de commercialisation des services fournis
  • Les coûts d'approvisionnement : cela correspond au prix du gaz côté sur divers marchés internationaux : Pays-Bas (marché de référence) et France ;
  • Concept de lissage : cela permet de répartir une augmentation des prix du gaz sur toute l'année, et ainsi d'éviter aux consommateurs de subir des variations trop importantes.

Contrairement au tarif réglementé de gaz, le prix repère de vente de gaz n'est pas une offre commerciale. Les fournisseurs choisissent librement leurs prix, sans être obligé de suivre l'évolution du prix repère. À titre indicatif, il permet de guider les consommateurs sur les offres du marché. C'est une donnée variable qui intègre :

  • Les coûts d'approvisionnement : coût de l'énergie sur le marché de gros ;
  • Les coûts hors approvisionnement : les frais commerciaux, les coûts d'acheminement et de stockage du gaz, ainsi que la rémunération du fournisseur.

💲 Pourquoi le prix du gaz augmente ?

En France, le prix du gaz naturel est en perpétuel mouvement, du fait de la confrontation continue entre l'offre et la demande. Contrairement au marché de l'électricité sur lequel la France à une relative maîtrise des coûts grâce à son parc nucléaire, 98% du gaz naturel en France est importé.

Le contexte international est donc très important dans l'élaboration des prix du gaz. Ce dernier étant exploité à l'étranger, la France est obligée de lier des relations avec les puissances gazières pour fournir plus de 10 millions de Français.

En plus des coûts qui influent sur le prix du gaz, il est essentiel de tenir compte des taxes et contributions qui viennent s'ajouter :

  • La Taxe intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN), collectée par les fournisseurs d'énergie auprès des consommateurs, puis reversée au service des douanes
  • La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)
  • La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) : particulière au secteur de l’énergie, cette taxe permet de contribuer au financement du régime des retraites des salariés de l'industrie électrique et gazière

Comment le prix du gaz est calculé chez les fournisseurs alternatifs ? Les fournisseurs alternatifs peuvent changer leurs grilles tarifaires chaque mois en fonction de la fluctuation des coûts d'approvisionnement. L'unique différence avec Engie, c'est que ces fournisseurs n'ont pas besoin de suivre la formule tarifaire de la CRE lorsqu'ils ajustent leurs coûts. Les fournisseurs alternatifs ont également des infrastructures bien moins lourdes qu'Engie, ce qui permet de dégager une marge supplémentaire pour faire baisser les prix.