Chauffage au gaz ou électrique : lequel choisir ? Conseils et avis

Mis à jour le
minutes de lecture

Emménagement, travaux de construction, rénovation... Autant d'occasions où il est utile de s'interroger sur le chauffage qu'on souhaitera installer dans son logement. Or, opter pour le gaz ou l'électricité ne s'improvise pas, et plusieurs facteurs sont à prendre en compte : confort, simplicité d'installation et d'utilisation, coûts d'équipement, prix du kWh... Nous vous proposons ici une comparaison de ces paramètres afin de vous aider à faire votre choix.

Le chauffage au gaz

Les avantages du chauffage au gaz

Un coût à l'usage plus avantageux

Le principal atout du chauffage au gaz naturel est son coût à la consommation : le prix du kWh de gaz est nettement plus économique que son équivalent en chauffage électrique. Les économies réalisées peuvent être d'autant plus intéressantes si le logement est équipé avec une chaudière récente : un appareillage de qualité assurera un meilleur rendement, et donc une consommation moindre pour un même confort en température.

Le confort de chauffe

En termes de confort, le chauffage au gaz tire son épingle du jeu. En effet, la chaleur se répartit de manière uniforme dans le logement, et présente l'avantage de ne pas assécher l'air. Le ressenti est donc plus agréable pour les occupants.

De plus, les chaudières sont à présent généralement équipées de thermostat, permettant ainsi un réglage plus fin de la température. Le temps de chauffe pour atteindre la température souhaitée, pour un équipement de qualité, est à peu près équivalent à celui du chauffage électrique.

Les inconvénients du chauffage au gaz

Un investissement coûteux

Même si le coût du chauffage au gaz est intéressant à l'usage, l'installation de l'équipement représente une dépense conséquente. En effet, les travaux sont assez spécifiques : outre l'achat et l'installation de la chaudière, il faudra prévoir la création d'un réseau de tuyaux et leur raccordement aux radiateurs. Ainsi, l'installation d'un chauffage au gaz représente un budget moyen compris entre 4 000 et 9 000 € selon la taille du logement, son éloignement du réseau et le niveau de performance de l'installation.

On notera néanmoins qu'il est possible d'obtenir des subventions de l'Etat en matière d'efficacité énergétique.

En bref : autres inconvénients

Une installation de chauffage au gaz demande un entretien régulier, une fois par an, ceci pour des raisons de sécurité et afin de conserver un rendement optimal.

Avant toute installation de chaudière, il faut s'assurer que la commune où se situe le logement est bien desservie en gaz naturel. Or, ce n'est pas une évidence : près de 3/4 des communes du territoire français ne le sont pas. Si la commune est effectivement desservie, il faudra ensuite se rapprocher du gestionnaire de réseau (GRDF ou une Entreprise Locale de Distribution) pour effectuer le raccordement au réseau, ce qui représente un coût de plusieurs centaines d'euros.

Le chauffage électrique

Les avantages du chauffage électrique

Une technologie améliorée

chauffage électricité ou gaz ?

Choisir un mode de chauffage électrique, c'est déjà définir la technologie utilisée, et ici les possibilités sont multiples : convecteurs, panneaux radiants, planchers chauffants... Ces différentes options affichent des rapports prix - rendement - confort assez variés, sur lesquels il est intéressant de se pencher.

De plus, l'utilisation de l'électricité permet de bénéficier du tarif heures creuses (si vous avez souscrit à cette option), et ainsi de consommer des kWh moins chers la nuit que le jour. Dans la même idée, les installations électriques sont programmables : le consommateur peut définir les périodes de chauffe, et éventuellement se caler sur le cycle heures pleines / heures creuses.

Le choix de la simplicité

L'équipement et l'installation nécessaires pour un chauffage à l'électricité sont particulièrement simples. Pas de gros travaux de pose à prévoir : il suffit de se procurer des radiateurs électriques et de les brancher sur le secteur. Ceci représentera un coût moyen de 1 500 € TTC pour un petit studio, et environ 4 500 € TTC pour un 5 pièces.

Par la suite, les équipements électriques ne demandent pas d'entretien particulier, contrairement au chauffage au fioul ou au gaz : cela représente un confort non négligeable.

Les inconvénients du chauffage électrique

Un coût à l'usage élevé

Même si l'installation d'un chauffage électrique est simple et relativement peu coûteuse, il est nécessaire de se projeter sur l'utilisation quotidienne qui en sera faite... et c'est là que le bât blesse. En effet, le prix d'un kWh électrique est nettement plus élevé que son équivalent en gaz : comptez environ 0,13 € par kWh pour l’électricité aux tarifs réglementés d’EDF, contre environ 0,07 € par kWh pour le gaz naturel début 2017. Les économies réalisées lors de l'installation du chauffage électrique risquent donc bien de s'évaporer à moyen terme.

En outre, les tarifs de l'électricité sont voués à une forte augmentation dans l'avenir, car  ils suivent la courbe des coûts d'exploitation des centrales électriques en France.

Un chauffage pour les petites surfaces

Bien que les nouvelles technologies tendent à diminuer ce désagrément, le chauffage électrique est connu pour délivrer une chaleur peu uniforme dans le logement. Une grande surface pâtira d'autant plus de cet inconvénient, c'est pourquoi le chauffage électrique est généralement à privilégier pour les petites surfaces bien isolées.

Une plus grande surface, c'est également un plus grand nombre de kWh consommés. Or, comme il est dit dans la rubrique précédente, plus un consommateur utilisera son chauffage électrique, plus il subira le différentiel de prix entre kWh électrique et kWh au gaz.

Comment faire son choix entre gaz et électricité ?

Un point sur sa consommation

Opter pour un chauffage au gaz ou à l'électricité, c'est déjà faire le point sur son profil de consommateur : surface du logement, nombre d'occupants, climat de la région, habitudes de consommation, etc. Ces divers facteurs impacteront forcément votre décision. Afin d'y voir plus clair, Selectra vous propose un outil de simulation : rendez-vous sur Estimation Consommation Electricité et Gaz pour définir vos besoins en énergie de chauffage.

Environnement : gaz et électricité équivalents

Sur le plan environnemental, aucune option ne tire véritablement son épingle du jeu. Le chauffage électrique consomme une énergie issue à 75 % des centrales nucléaires (le reste provient des énergies fossiles, bien plus rarement des énergies renouvelables), ce qui implique alors la production de déchets nucléaires. De son côté, le chauffage au gaz va rejeter du dioxyde de carbone dans l'atmosphère, ce qui tendra à contribuer à l'effet de serre.

Chauffage au gaz ou chauffage électrique ?

Comme nous venons de le voir, de nombreux facteurs sont à prendre en ligne de compte, que ce soit préalablement à l'installation de votre système de chauffage, ou bien dans l'avenir et le quotidien de votre consommation.

Pour les logements de moyenne et grande taille, il semble plus judicieux de se tourner vers le chauffage au gaz. L'investissement que représente son installation sera rentabilisé à moyen terme par les économies réalisées sur le prix du kWh, quand bien même on y ajoute le prix de la révision annuelle de la chaudière. Le consommateur y gagnera également en confort de chauffe.

Les petits consommateurs peuvent en revanche envisager l'option du chauffage électrique. Les coûts d'installation sont moins élevés et la répartition de la chaleur est tout à fait confortable pour de petites superficies.

Gaz ou électricité : diminuer sa facture

Quel que soit votre choix, n'hésitez pas à comparer les offres des différents fournisseurs d'énergie pour souscrire à un contrat intéressant pour vous. L'ouverture des marchés à la concurrence permet au consommateur de faire son choix parmi un panel d'abonnements, et les tarifs réglementés des fournisseurs historiques ne sont pas forcément les plus économiques.

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre Prix par an TTC Économies par rapport au Prix Repère Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
🏷️ Des prix indexés !
Budget estimé
1289€
Vous économisez
64€
257.16€ 0.086€
OHM Énergie
OFFRE MAXI ÉCO GAZ Budget estimé
1299€
Vous économisez
54€
257.16€ 0.0868€
Vattenfall
GAZ FIXE FIDÉLITÉ
🏷️ Des prix bloqués !
Budget estimé
1331€
Vous économisez
22€
269.14€ 0.0885€
CRE
PRIX REPÈRE MOYEN DE VENTE DE GAZ NATUREL Budget estimé
1353€
Même prix que le Prix Repère 257.18€ 0.0913€
Engie
GAZ ADAPT 1 AN
🏷️ Des prix indexés !
Budget estimé
1385€
Votre surcoût est de
32€
257.17€ 0.094€

*Tableau à jour du 01/03/2024. Budget annuel calculé pour une consommation annuelle de 12000 kWh (classe de consommation B1) par an à Nantes .

⚡ Quel fournisseur d'électricité heures pleines / heures creuses est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité heures pleines / heures creuses Nom de l'offre Prix par an TTC Économies par rapport au tarif réglementé Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh Heures Pleines Prix du kWh Heures Creuses
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
✔️ Offre verte !
🏷️ Des prix bloqués !
Budget estimé
2670€
Vous économisez
598€
174.19€ 0.2161€ 0.1668€
OHM Énergie
OFFRE MAXI ÉCO
🏷️ Des prix indexés !
Budget estimé
2681€
Vous économisez
587€
157.98€ 0.2185€ 0.1686€
La Bellenergie
PRUDENCE
✔️ Offre verte !
🏷️ Des prix bloqués !
Budget estimé
2712€
Vous économisez
556€
160.64€ 0.221€ 0.1704€

*Tableau à jour du 01/03/2024. Budget annuel calculé pour une consommation annuelle de 12500 kWh par an à en option heures pleines / heures creuses (6 kVA) - sur une base de 1/3 en HC, 2/3 en HP .

Enfin, si vous êtes prêt à consentir un investissement intitial, les offres de domotique sont particulièrement intéressantes pour réduire la facture de chauffage tout en préservant le confort de chauffe. 

Vous avez également la possibilité de vous tourner vers des sites spécialisés dans l’achat groupé d’énergie. La force du groupe permet en effet d'obtenir des réductions particulièrement avantageuses sur le prix de l’énergie. Ce système préserve la liberté du consommateur : vous pouvez vous pré-inscrire en ligne sans aucun frais et décider seulement par la suite si vous souhaitez effectivement souscrire (ou non) à l’offre qui a été négociée pour vous.

Enfin, dans le cas d'un chauffage électrique comme dans celui d'un chauffage au gaz, songez également à l'isolation de votre logement pour ne pas voir s'envoler les kWh... et votre budget énergie !