Evolution du prix du gaz : la comprendre, l'éviter et prévisions 2024

Mis Ă  jour le
minutes de lecture
Evolution prix du gaz

Le prix du gaz au tarif rĂ©glementĂ© Ă©tait fixĂ© par les pouvoirs publics, et pouvait Ă©voluer Ă  la hausse ou Ă  la baisse. Avec sa suppression, c'est le prix repĂšre de vente de gaz qui sert d'indice de comparaison. L’évolution du prix du gaz est plus difficile Ă  comprendre que celle de l’électricitĂ©, car elle a lieu plus frĂ©quemment, jusqu’à une fois par mois. D'ailleurs, les prix du gaz dĂ©pendent de plusieurs facteurs comme la zone tarifaire de la commune, les coĂ»ts d’approvisionnement, la classe de consommation du logement, etc. Cela fait que non seulement les prix du gaz baissent et augmentent, mais en plus, tout le monde ne paie pas le gaz naturel au mĂȘme prix.

Fin du tarif réglementé : quelles évolutions pour le prix du gaz ?

Le 30 juin 2023, le tarif rĂ©glementĂ© du gaz disparaĂźt dĂ©finitivement pour laisser place au prix repĂšre de vente de gaz de la CRE (Commission de RĂ©gulation de l'Energie) ainsi :

20% PEG trimestriel + 80% PEG M+2 = Indice prix du gaz complet

Le PEG ou Point Échange Gazier est un indice boursier du prix du gaz, il Ă©volue tous les mois selon ce qu'il se passe sur le marchĂ© du pĂ©trole. Dans le tableau ci-dessous, nous retrouvons l'Ă©volution mensuelle, trimestrielle et annuelle future du prix du PEG :

Prix du gaz PEG hier (01/03/2024) Ă  la clĂŽture
Indices futurs par an
Y 202529.197 € par MWh
Y 202627.923 € par MWh
Y 202726.757 € par MWh
Indices futurs par trimestre
2024 Q225.385 € par MWh
2024 Q325.725 € par MWh
2024 Q428.608 € par MWh
2025 Q129.9 € par MWh
2025 Q327.797 € par MWh
2025 Q430.294 € par MWh
2026 Q129.734 € par MWh
Indices futurs par mois
01 202530.206 € par MWh
03 202424.581 € par MWh
04 202425.127 € par MWh
05 202425.567 € par MWh
06 202425.455 € par MWh
07 202425.306 € par MWh
10 202426.269 € par MWh
11 202429.407 € par MWh
12 202430.174 € par MWh

Historique des Ă©volutions du tarif du gaz en France par mois

Graphique: Selectra - Source: Selectra

Il est intĂ©ressant de voir l’évolution prix du gaz sur 10 ans, ou mĂȘme plus. Le tableau ci-dessous montre en fait l’évolution du prix du gaz depuis l’ouverture du marchĂ© (lorsqu'ENGIE a perdu son monopole pour la fourniture du gaz).

Diminutions et augmentations du prix du gaz HT de 2005 Ă  2023

Année

Janvier

FĂ©vrier

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

DĂ©cembre

2005

-

-

-

-

-

-

+4,1%

-

+2,8%

-

+13,7%

-

2006

-

-

-

-

+5,8%

-

-

-

-

-

-

-

2007

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

2008

+4,3%

-

-

+6,3%

-

-

-

+5,3%

-

-

-

-

2009

-

-

-

-11,3%

-

-

-

-

-

-

-

2010

-

-

-

+9,7%

-

-

+5,1%

-

-

-

-

-

2011

-

-

-

+5,2%

-

-

+7,1%

-

-

+3,2%

-

-

2012

+4,4%

-

-

+1,5%

-

-

+7,3%

-

-

+0,8%

-

-

2013

-1,8%

-0,5%

-0,3%

-0,6%

-

-0,6%

+0,2%

-0,5%

-0,2%

0%

+0,6%

-0,1%

2014

+0,4%

+0,2%

-1,2%

-2,1%*

-0,8%

-1,72%

-0,1%

-1,28%

-0,43%

+3,9%

+2,31%

-0,79%

2015

-0,6%*

-1,27%

-3,46%

+0,58%

-1,16%

-0,56%

-1,3%

0%

+0,5%

-1,4%

-0,18%

-1,26%

2016

-2%*

-1,86%

-3,22%

-3,72%

-0,61%

0%

+0,4%

+2%

+0,4%

-0,8%

+1,6%

+2,60%

2017

+2,30%

-0,60%

+2,60%

-0,73%

-3,30%

0%

-3,50%

-0,80%

0%

+1,20%

+2,58%

+1%

2018

+2,3%*

+1,3%

-3%

-1,1%

+0,4%

+2,1%

+7,45%

+0,2%

+0,9%

+3,25%

+5,79%

-2,4%

2019

-1,9%

-0,73%

0%

-1,91%

-0,60%

-0,45%

-6,7%

-0,5%

-0,9%

-2,4%

+3%

+0,6%

2020

-0,9%

-3,3%

-4,6%

-4,4%

-1,3%

-2,8%

-0,3%

+1,3%

+0,6%

+4,7%

+1,6%

+2,4%

2021

+0,2%

+3,5%

+5,7%

-4,1%

+1,1%

+4,4%

+9,96%

+5,3%

+8,7%

+12,6%

0%

0%

2022

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

2023

+15%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

0%

Voici les points Ă  retenir sur l’évolution prix gaz depuis 15 ans, selon le tableau ci-dessus :

  1. En 2010, le prix du gaz affiche une trĂšs forte hausse de 9,7%, suite Ă  l’acceptation par la CRE de l’augmentation du gaz par GDF Suez Ă  l’époque, suivant la formule de calcul qui lie les tarifs rĂ©glementĂ©s du gaz aux prix du pĂ©trole. Cela avait mis les consommateurs en colĂšre, surtout que les prix avaient baissĂ© de 11,3 % l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente ;
  2. Entre 2005 et 2012, les tarifs rĂ©glementĂ©s ont augmentĂ© en moyenne de 80 % pour les consommateurs particuliers. Cela Ă©tait aussi dĂ» au fait que le prix du gaz naturel Ă©tait encore trĂšs dĂ©pendant de celui du baril du pĂ©trole, et a souffert d’une situation oĂč les prix des hydrocarbures Ă©taient en hausse rĂ©guliĂšre, avec un prix du pĂ©trole qui dĂ©passait les 100$ en 2013 ;
  3. Entre 2013 et 2016, on remarque que les prix ont baissĂ© de 12 %, une baisse qui s’explique par l’effondrement du prix des matiĂšres premiĂšres sur les marchĂ©s de gros Ă  cause de la baisse de la demande globale, de la mise en exploitation des gaz et pĂ©troles de schistes, entre autres facteurs ;
  4. Les prix remontent en 2016 et continuent leur hausse en 2017 car les marchés de gros remontent grùce à des accords entre les puissances pétroliÚres et gaziÚres ;
  5. Le dĂ©but de 2018 enregistre des hausses consĂ©cutives (comme vu plus haut), ainsi qu’une augmentation importante de la taxe principale sur le gaz, la TICGN ;
  6. DĂ©but 2019, l’évolution du prix du gaz connaĂźt une nouvelle baisse grĂące aux mesures prises par le gouvernement Ă  la suite du mouvement des gilets jaunes ;
  7. Novembre 2019 : une nouvelle hausse est enregistrĂ©e Ă  cause de l’application de la formule tarifaire dĂ©finie le 27 juin 2019 par l’arrĂȘtĂ© relatif aux tarifs rĂ©glementĂ©s d’ENGIE.
  8. Pendant la premiÚre partie de 2020, les TRV connaissent une baisse importante grùce à la diminution des coûts d'approvisionnement ainsi qu'à la disparition du terme de lissage.
  9. En août 2020, une nouvelle tendance à la hausse se fait sentir sur les prix (+1,3%), notamment due à la reprise d'activité suite à la crise sanitaire du COVID-19. En effet, la production d'énergie ayant chuté pendant le confinement, il faut rattraper les pertes sur la deuxiÚme partie de l'année.
  10. En 2021, une tendance à la hausse se fait ressentir dÚs le mois de janvier. En mars, les prix augmentent considérablement (+5,7%), du fait de l'augmentation des coûts d'approvisionnement d'ENGIE, ainsi qu'à la disparation du terme de lissage au 1er mars 2021.
  11. Le deuxiÚme semestre 2021 est marqué par une hausse exceptionnelle du prix de l'énergie. Les augmentations successives de l'année placent les TRV a leur niveau le plus haut depuis janvier 2015.
  12. Au 1er novembre 2021, un bouclier tarifaire est mis en place par le gouvernement pour geler les tarifs réglementés et se prémunir contre les hausses du prix du gaz.
  13. Durant toute l'année 2022, le prix du gaz naturel a fait l'objet d'un gel du gouvernement.
  14. Pour assurer la transparence nĂ©cessaire aux acteurs du marchĂ©, la CRE informe qu'en l’absence du gel, le niveau moyen des tarifs rĂ©glementĂ©s de vente au 1er janvier 2023 aurait baissĂ© de 16,9% HT, soit 16,2% TTC par rapport au niveau hypothĂ©tique au de dĂ©cembre 2022.
  15. Alors qu'il devait prendre fin au 31 décembre 2022, le bouclier tarifaire est prolongé et ce jusqu'à juin 2023. Toutefois, une augmentation limitée de +15% est à prévoir dÚs le 1er janvier 2023.

Comment passer Ă  une offre de marchĂ© ? Ne subissez plus les augmentations des TRV du gaz en changeant de fournisseur ! Contactez Selectra au ☎ 09 74 59 22 94 ou demandez un Rappel gratuit

📊 Une Ă©volution du prix du gaz pour les annĂ©es Ă  venir ?

agenda

Il n’est pas Ă©vident d’anticiper les hausses et baisses des prix du gaz naturel compte tenu des nombreux Ă©lĂ©ments qui permettent de les fixer et Ă©galement des diffĂ©rents contextes externes (contextes gĂ©opolitiques, lĂ©gislations environnementales, etc.). Par contre, comme vu plus haut, on peut dĂ©jĂ  anticiper une hausse de la TICGN de 172,4% d’ici 2022 et cela influence directement l’évolution du prix du gaz naturel TTC.

Sur le long terme, l’Agence Internationale de l’Energie prĂ©voit une augmentation de la demande mondiale de gaz naturel de 41% entre 2007 et 2030. L’AIE assure que les ressources mondiales de gaz naturel devraient suffire pour satisfaire cette augmentation, mais les coĂ»ts pourraient augmenter au fur et Ă  mesure qu’on exploite du gaz plus difficile d’accĂšs.

Il est prĂ©dit que la moitiĂ© des capacitĂ©s de production mondiale pourrait ĂȘtre remplacĂ©e d’ici 2030 en raison de l’épuisement des gisements. A savoir que dĂ©jĂ  Ă  ce jour, 45% des ressources mondiales de gaz provient de sources de gaz non-conventionnelles.

🔍 Quid de l’évolution du prix du gaz naturel chez les fournisseurs alternatifs ?

Les fournisseurs alternatifs sont ceux qui proposent des offres de gaz naturel Ă  des tarifs qui ne sont pas rĂ©glementĂ©s, et qui Ă©taient d’ailleurs bien souvent infĂ©rieurs aux tarifs fixĂ©s par les pouvoirs publics. Aujourd'hui tous les fournisseurs de gaz, y compris ENGIE, proposent des offres Ă  prix de marchĂ©. Pour comprendre l’évolution du prix du gaz pour ces prestataires, il faut savoir qu’ils opĂšrent de deux maniĂšres bien distinctes :

  1. Ils suivaient l’évolution des tarifs rĂ©glementĂ©s et proposaient un pourcentage de rĂ©duction sur le prix du kWh HT. Cela signifie que si les tarifs rĂ©glementĂ©s baissent, leurs prix baissent Ă©galement, et si ces derniers sont en hausse, alors ils augmentent Ă©galement leurs prix, mais toujours en les gardant moins chers de X%. Aujourd'hui, les fournisseurs proposent un prix du kWh indexĂ© sur le prix repĂšre, en suivant le mĂȘme principe que prĂ©cĂ©demment ;
  2. Ils appliquent des tarifs liĂ©s Ă  leurs coĂ»ts rĂ©els et opĂšrent de la mĂȘme maniĂšre qu'ENGIE (offres de marchĂ©). Lorsqu'il y avait le tarif rĂ©glementĂ©, ils n’avaient pas Ă  suivre la formule tarifaire de la CRE car leurs coĂ»ts d’approvisionnement n'Ă©taient pas rĂ©glementĂ©s. MĂȘme si le systĂšme d'indice de repĂšre a changĂ©, les prestataires continuent de changer leur grille tarifaire tous les mois.

đŸ”„ Comprendre l’évolution du prix du gaz

augmentation des prix

Il est intĂ©ressant de comprendre pourquoi le prix du gaz Ă©volue, et surtout pourquoi il continuera d’évoluer dans les annĂ©es Ă  venir. Pour bien expliquer l’évolution du prix du gaz, il faut d’abord se demander comment le prix du gaz est fixĂ©.

Jusqu'au 30 juin 2023, le prix du gaz au tarif rĂ©glementĂ© Ă©tait fixĂ© par la Commission de RĂ©gulation de l’Energie (CRE). Une fois par an, les ministĂšres de la Transition Ecologique Solidaire et de l’Economie et des Finances publiait un arrĂȘtĂ© tarifaire qui reflĂšte l’évolution des coĂ»ts d’approvisionnement et des coĂ»ts de non approvisionnement, qui constituait les prix du gaz. Aujourd'hui la CRE met Ă  jour mensuellement le prix repĂšre de vente de gaz en tant que nouvelle rĂ©fĂ©rence sur les prix du gaz.

Si ceux-lĂ  Ă©voluent, alors c’est tout naturellement que le prix du gaz voit aussi une hausse ou une baisse. Par ailleurs, de nombreux facteurs externes peuvent aussi influencer cette Ă©volution du prix du gaz.

Influence des coĂ»ts d’approvisionnement sur l’évolution prix gaz

Les coĂ»ts d’approvisionnement reprĂ©sentent les frais qui couvrent l’extraction du gaz et son acheminement jusque sur le territoire français. Ils reprĂ©sentaient environ 40% de la facture de gaz au tarif rĂ©glementĂ©. Ces coĂ»ts Ă©taient rĂ©glementĂ©s uniquement pour le fournisseur historique, ENGIE (ex GDF), mais Ă©taient diffĂ©rents pour les fournisseurs alternatifs de gaz, et c’est d’ailleurs sur ces coĂ»ts que ces derniers avaient une marge de manoeuvre pour proposer des prix plus bas. Les coĂ»ts d'approvisionnement font encore partie aujourd'hui des Ă©lĂ©ments qui permettent de fixer le prix repĂšre de la CRE.

Influence des coĂ»ts hors approvisionnement sur l’évolution du prix du gaz

Les coĂ»ts hors approvisionnement, quant Ă  eux, sont les mĂȘmes pour tous les fournisseurs, historiques et alternatifs. Ils Ă©voluent tous les ans et regroupent plusieurs Ă©lĂ©ments :

  • Les frais de distribution du gaz naturel, par le gestionnaire de rĂ©seau GRDF ;
  • Les frais de transport ;
  • Les frais de stockage, par des entreprises privĂ©es comme Storengy.

Hausse des taxes sur le gaz naturel

calculatrice

Un autre Ă©lĂ©ment qui compose le prix du gaz et qui peut influencer l’évolution tarif gaz est la taxe sur cette Ă©nergie. Il existe en France plusieurs taxes qui s’ajoutent aux factures de gaz des consommateurs. Ensemble, ces taxes reprĂ©sentent environ 20% de la facture :

  • La Taxe sur la valeur ajoutĂ©e ou TVA ;
  • La Contribution Tarifaire d’Acheminement ou CTA qui finance le systĂšme de retraite des personnels qui relĂšvent de l’industrie Ă©lectrique gaziniĂšre ;
  • La Taxe intĂ©rieure de consommation sur le gaz naturel ou TICGN, qui est une taxe douaniĂšre servant par exemple Ă  financer le dĂ©veloppement de la filiĂšre biomĂ©thane (ou biogaz). Depuis le 1er janvier 2022, elle est devenue l'Accise sur les gaz naturels.

L'Accise (ancienne TICGN) influence directement l’évolution du prix du gaz TTC, et depuis 2014, elle a augmentĂ© de plus de 500%.

Hausse de la Accise sur le prix du gaz depuis 2014

Année

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

Montant Accise (/MWh)

1,27€

2,64€

4,34€

5,88€

8,45€

10,34€*

12,24€

8,41€

8,41€

8,37€

Evolution par rapport à année précédente

-

+107,9%

+64,4%

+35,5%

+43,7%

+22,4%*

+18,4%

- 31,3%

0%

- 0,48%

Evolution depuis 2014

-

+107,9%

+241,7%

+363%

+565,4%

+714%*

+863,8%

+562,20%

+562,20

+559,06%

* : Augmentation de la TICGN 2019 suspendue et maintenue au niveau 2018, mesure prise par le gouvernement au 1á”‰Êł janvier 2019.

Autres Ă©lĂ©ments qui influencent l’évolution du prix du gaz

L’évolution du prix du gaz naturel n’est pas seulement influencĂ©e par les coĂ»ts portĂ©s par les fournisseurs. En fait, d’autres facteurs peuvent causer une hausse ou une baisse des tarifs :

  • Lorsque la CRE publiait les nouveaux tarifs rĂ©glementĂ©s une fois par an, le fournisseur historique ENGIE pouvait demander une rĂ©vision de ses grilles tarifaires au maximum une fois par mois en faisant appel Ă  la CRE, au moins 20 jours avant l’application de la modification. Aujourd'hui, c'est le prix repĂšre qui fera fluctuer les prix du gaz avec sa rĂ©vision mensuelle ;
  • Les prix du pĂ©trole influencent aussi beaucoup l’évolution du prix du gaz. Historiquement, les tarifs du gaz sont plus ou moins indexĂ©s sur ceux du pĂ©trole, c’est-Ă -dire que si les cours du pĂ©trole baissent, cela entraĂźne Ă©galement une baisse des prix du gaz. Pareil en cas de hausse. Seulement, le marchĂ© du gaz naturel est devenu progressivement plus fluide, grĂące Ă  la baisse des coĂ»ts de liquĂ©faction du gaz naturel qui a contribuĂ© Ă  faciliter son transport maritime. Mais, mĂȘme si cette corrĂ©lation s’est estompĂ©e, les tarifs de pĂ©trole reprĂ©sentent encore 20% du prix d’approvisionnement.

Variation et Ă©volution du prix du gaz par foyer

zones tarifaires du gaz

Un autre point Ă  comprendre sur les prix du gaz est qu’ils ne sont pas les mĂȘmes pour tous les foyers, mĂȘme ceux qui ont le mĂȘme fournisseur de gaz. D'abord, il existe ce qu’on appelle les zones tarifaires, dĂ©finies selon la localisation de chaque logement.

Et cela peut mĂȘme ĂȘtre encore plus complexe, car tous les fournisseurs n’utilisent pas les zones tarifaires gaz du gestionnaire GRDF. EDF par exemple a dĂ©fini ses propres zones tarifaires pour le prix du gaz.

Ensuite, il existe différents tarifs (tarif Base, B1, B0, etc.) définis selon la classe de consommation du logement :

  • Le tarif Base pour les personnes consommant moins de 1 000 kWh par an et qui utilise le gaz pour la cuisson uniquement ;
  • Le tarif B0 pour les personnes qui consomment entre 1 000 Ă  6 000 kWh par an et utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • Le tarif B1 pour les foyers qui utilisent entre 6 000 kWh et 30 000 kWh par an et qui ont gĂ©nĂ©ralement besoin du gaz pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la cuisson ;
  • Le tarif B2i pour les gros consommateurs Ă  partir de 30 000 kWh par an, par exemple, ceux qui utilisent le gaz pour chauffer des superficies de plus de 200 mÂČ.

Enfin, en plus du prix du kWh de gaz qui permet de facturer la consommation, chaque client paie un abonnement au gaz, dont les prix diffĂšrent Ă©galement selon les fournisseurs.

Quel est le prix du gaz pour mon logement ?Pour connaĂźtre le prix du gaz pour chez soi, il est conseillĂ© de faire des simulations chez le ou les fournisseur(s) de son choix. Pour aller plus vite, il est aussi possible d'appeler le comparateur Selectra au ☎ 09 74 59 22 94 ou de demander un rappel gratuit.

❌ Comment Ă©viter les hausses ou rĂ©duire sa facture de gaz ?

Pour ceux qui veulent Ă©viter l’évolution du prix du gaz et avoir plus de sĂ©rĂ©nitĂ© pendant la durĂ©e de leur contrat, ils peuvent opter pour une offre de gaz Ă  prix fixe, c’est-Ă -dire que le prix du kWh restera bloquĂ© peu importe les hausses ou baisses des prix sur le marchĂ©. La grande majoritĂ© des fournisseurs de gaz naturel proposent cette option de gaz Ă  prix fixe, pour une durĂ©e variant de 1 Ă  3 ans.

đŸ”„ Quel fournisseur de gaz fixe est le moins cher ?
Fournisseur de gaz fixe Nom de l'offre Prix par an TTC Économies par rapport au Prix RepĂšre Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh
Vattenfall
GAZ FIXE FIDÉLITÉ
đŸ·ïž Des prix bloquĂ©s !
Budget estimé
1022€
Vous Ă©conomisez
11€
269.14€ 0.0885€
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
đŸ·ïž Des prix bloquĂ©s !
Budget estimé
1071€
Votre surcoût est de
38€
257.16€ 0.0957€
TotalEnergies
STANDARD FIXE GAZ
đŸ·ïž Des prix bloquĂ©s !
Budget estimé
1129€
Votre surcoût est de
96€
257.18€ 0.1026€

*Tableau à jour du 02/03/2024. Budget annuel calculé pour une consommation annuelle de 8500 kWh (classe de consommation B1) par an à Nantes .

Enfin, il existe des moyens de réduire sa facture de gaz pour tenter de compenser les éventuelles hausses :

  • Utiliser un comparateur des fournisseurs de gaz : le gros avantage d’un contrat gaz naturel est qu’il est sans engagement. Un consommateur peut donc changer de fournisseur dĂšs qu’il le souhaite et autant de fois qu’il le souhaite, sans prĂ©avis et sans aucuns frais. Pour s’assurer de souscrire l’offre la moins chĂšre ou la plus adaptĂ©e, il est conseillĂ© de comparer les fournisseurs et leurs diffĂ©rentes offres, par exemple en appelant Selectra au ☎ 09 74 59 22 94 ;
  • Choisir une offre duale gaz ET Ă©lectricitĂ© : en gĂ©nĂ©ral les fournisseurs de gaz naturel et d'Ă©lectricitĂ© permettent aux clients de souscrire aux deux contrats d’énergie et proposent en Ă©change des tarifs et services avantageux. Le fournisseur OHM Énergie propose, par exemple, un prix du kWh de gaz Ă  0,1108 â‚Ź (VS 0,0913 â‚Ź le prix repĂšre) et un prix du kWh d'Ă©lectricitĂ© en option base Ă  0,204 â‚Ź (VS 0,2516 â‚Ź pour le tarif rĂ©glementĂ©).