Prix du gaz en citerne : comment est-il fixé et comment le négocier ?

Payez votre gaz propane moins cher ☎️ 09 74 59 33 30 (lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Devis propane en ligne

prix du gaz en citerne

Le prix du gaz en citerne est peu réglementé, et est fixé librement par les fournisseurs, contrairement au gaz naturel ou à l’électricité. Il peut donc être intéressant de savoir comment ces prix sont fixés et surtout comment les négocier avant de signer un contrat. Il est également essentiel de comparer les prix proposés par les fournisseurs pour bénéficier de l’offre la plus avantageuse.

Comment est fixé le prix du gaz en citerne ?

Les fournisseurs de propane proposent des prix gaz citerne différents, car contrairement aux prix du gaz et de l'électricité, il n’y a pas de tarifs réglementés pour le propane. Les prix sont ainsi librement fixés et peuvent évoluer régulièrement. Pour fixer le prix du gaz propane en citerne, les fournisseurs prennent en compte plusieurs paramètres.

Le prix gaz citerne inclut l’achat de la matière première

50 à 55% du prix du gaz en citerne concernent l’achat de la matière première, soit l’achat du gaz propane. Ce prix est fixé selon les cotations internationales du propane, qui reflètent le prix moyen de vente et d’achat de ce produit sur les marchés internationaux.

Le prix gaz propane citerne fluctue suivant l’ensemble des produits pétroliers raffinés (carburant, kérosène, pétrole, etc.). A savoir que les cours du propane fluctuent chaque jour, mais les fournisseurs de GPL modifient généralement leurs barèmes deux à trois fois par an.

Les frais liés au stockage dans le prix du gaz citerne

Outre le propane, les prix fixés par les fournisseurs constituent également les frais liés à la citerne de gaz : notamment l’entretien et la maintenance de la cuve de propane, incluant les inspections périodiques.

Pour les clients louant leur citerne, ces prestations sont à la charge du fournisseur et sont parfois intégrées au prix de vente du GPL ou encore au prix de location de la cuve. Pour ceux qui ont acheté leur citerne, l’entretien et la maintenance sont à leur charge et peuvent être réalisés par le fournisseur ou tout autre prestataire de leur choix.

Les frais logistiques liés à la conception et l'entretien de ces cuves représentent donc un coût pour les fournisseurs, qu'ils doivent amortir dans le prix du gaz en citerne.

Le transport et la logistique dans le prix du gaz citerne

Ces frais comprennent les frais de transport et d’acheminement du propane de la raffinerie jusqu'au client final. Ils concernent également les frais de fonctionnement des sites de stockage de GPL et les travaux liés aux obligations réglementaires. On retrouve aussi les frais d’intervention d’urgence en cas d’incidence chez le client et la formation à la sécurité des chauffeurs-livreurs.

Frais commerciaux compris dans le prix gaz citerne

Cela représente les services supplémentaires destinés à satisfaire les clients : centres d’appels, infrastructures, bureaux, service marketing, etc. Les frais commerciaux peuvent également concerner les frais liées aux certificats d’économie d’énergie, sachant que les fournisseurs investissent de plus en plus dans des actions visant à pousser leurs clients vers des travaux d’économie d’énergie. Cela se traduit par des primes énergie par exemple.

Prix du gaz en citerne avec les taxes et impôts

Les fournisseurs sont tenus de payer de nombreux frais fixes qui peuvent influencer le prix de la tonne de gaz propane qu’ils proposent. Ces frais concernent par exemple les services comptabilité, les ressources humaines, les impôts locaux, les charges sociales, les impôts sur les sociétés, etc. Le fournisseur doit après tous ces frais calculer sa marge nette (sa rémunération) pour être rentable.

Enfin, il ne faut pas oublier les taxes liées au gaz propane. Il s'agit de la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) qui a commencé à être appliquée en avril 2018 sur le GPL. Plutôt que de faire subir une large augmentation de prix sur le propane aux clients, le gouvernement a décidé d'étendre l'augmentation du montant de la TICPE sur 4 ans.

Pourquoi le prix du gaz en citerne augmente avec celui du pétrole ?

Le prix du gaz en citerne varie régulièrement et est étroitement lié avec les évolutions des prix du pétrole. En effet, la hausse du prix du baril de pétrole influence le prix de la tonne de gaz propane pour deux raisons :

  1. Le propane est transporté dans des camions-citernes. Si le prix de l’essence augmente, les frais de transport évoluent également et sont répercutés sur le prix du gaz citerne ;
  2. 60% de la production mondiale de propane provient du traitement du gaz naturel dont les traitements sont corrélés à ceux du pétrole.

Outre le prix du baril de pétrole brut, le prix du gaz en citerne varie aussi en fonction de nombreux éléments :

  • Les aléas climatiques ;
  • Le rapport entre l’offre et la demande (il est moins cher en été) ;
  • La parité du cours du dollar et de l’euro ;
  • L’alignement sur la concurrence (d'où les remises accordées par les fournisseurs à la négociation du contrat).

Pourquoi et comment négocier le prix du gaz en citerne ?

Le prix du propane à la tonne peut être plus cher que d’autres énergies comme le gaz naturel par exemple. En revanche, il peut être négocié comme il est peu réglementé. Aussi, le marché du propane est concurrentiel, avec quatre grands fournisseurs : Antargaz (qui a remplacé Finagaz en octobre 2019), Butagaz, Primagaz et Vitogaz. Cela les pousse parfois à consentir d’importantes réductions. Ce qui signifie que non seulement le prix du gaz citerne varie selon les fournisseurs, mais il peut aussi varier d’un consommateur à l’autre selon les négociations.

Le prix du gaz citerne pour chaque contrat est défini par un ensemble d’éléments, sur lesquels le client peut jouer pour avoir les meilleurs prix possibles :

  • La localisation : plus l’habitat est près du dépôt et facilement accessible, plus les prix sont réduits. En effet, les zones plus isolées requièrent des coûts de transport plus élevés ;
  • La durée d’engagement : à savoir que le client peut choisir la durée de son contrat. Depuis Octobre 2014, le Code de la consommation interdit les contrats d’une durée de plus de 5 ans. Cependant, plus la durée du contrat est longue, plus le tarif est avantageux car le fournisseur peut amortir ses coûts sur une longue période. De l’autre côté, une période plus courte permet de renégocier les tarifs plus fréquemment ;
  • Le volume annuel de GPL consommé par le client (plus le client consomme, moins il paye cher son propane) ;
  • Le choix du mode de livraison : sur commande (souvent plus cher) ou à l’initiative du fournisseur ;
  • Le choix d’acheter ou non sa citerne : comparer les avantages et inconvénients de l’un ou l’autre peut être intéressant. A savoir qu’être propriétaire de sa citerne signifie que les frais liés à la citerne sont à la charge du consommateur, mais cela lui permet par contre de changer de fournisseur plus librement s’il trouve un prix du propane moins cher ailleurs.

Hausses du prix du gaz propane en citerne : comment les éviter ?

A part la négociation, il existe d’autres moyens d’éviter les évolutions du prix du gaz citerne :

  • L'option prix bloqué : il est possible de négocier une offre avec prix bloqué, ce qui veut dire que le client paie la même somme, peu importe les évolutions des prix du propane (hors taxes) ;
  • La résiliation en cas de modifications contractuelles : la loi relative à la consommation d’Octobre 2014 exige aux fournisseurs d’informer leurs clients de toute modification sur leurs contrats, incluant les prix. Cette même loi autorise le consommateur à résilier son contrat sans payer de pénalités de résiliation anticipée s’il refuse ces modifications.

Comparatif prix du gaz en citerne selon les fournisseurs

Il est indispensable de demander différents devis propane à plusieurs fournisseurs avant de souscrire un contrat. En effet, établir un comparatif du gaz en citerne peut faire faire de nombreuses économies. Le comparatif ci-dessous permet d'identifier le prix de la tonne de propane selon les fournisseurs principaux de GPL. A savoir qu’il s’agit de prix avant négociation, donc avant que d’éventuelles réductions n’aient été accordées par le fournisseur.

comparatif prix de la tonne de propane

Méthodologie comparative à retrouver ici.

Chauffage gaz citerne prix comparé à d’autres énergies

Le chauffage représente une grosse part de la consommation totale d’énergie des ménages. Il est important de choisir l’énergie la plus adaptée à sa situation et son budget pour réduire ses factures énergétiques. Entre fioul, gaz propane, gaz naturel, électricité ou encore bois, le choix dépendra des besoins du consommateur.

Comparatif prix chauffage gaz citerne vs autres énergies
Energie Installation nécessaire Avantages Inconvénients
Eléctricité
Chauffage / Eau chaude / Cuisson
  1. Ballon d’eau chaude : 300 à 500€
  2. Radiateurs électriques : à partir de 30€ par radiateur

 

  • Installation peu coûteuse
  • Disponible sur tout le territoire
  • Pas d’obligation légale sur l’entretien
  • Pas de frais de résiliation
  • Énergie la plus chère
  • Plus de chauffage si coupure électrique
Gaz naturel
Chauffage / Eau chaude / Cuisson
Chaudière : 3000-5000 €
  • Énergie économique et peu polluante
  • Chauffage confortable
  • Pas de frais de résiliation
  • Coût du raccordement élevé (pour une maison)
  • Pas disponible sur tout le territoire
Gaz propane
Chauffage / Eau chaude / Cuisson
Chaudière : 3000-5000€
  • Prix négociable
  • Disponible sur tout le territoire
  • Énergie peu polluante
  • Chauffage confortable
  • Implique l'installation d'une cuve
  • Prix non réglementés
Fioul
Chauffage / Eau chaude
Chaudière : 3700-7000€
  • Choix large en termes de distributeurs
  • Propriétaire de sa citerne
  • Énergie très polluante
  • Energie amenée à disparaître
Bois
Chauffage
  1. Cheminée : 500 à 1 000€
  2. Poêle : 2000 à 5000€
  • Énergie la moins chère
  • Doit être combiné à une autre énergie
  • Problème de stockage du bois
Mis à jour le