Compensation carbone et gaz naturel : les offres en 2023

Mis à jour le
minutes de lecture

Le gaz compensé carbone fonctionne à travers l'achat de crédits carbone. Lorsqu'un client souscrit à une offre compensée carbone, le fournisseur s'engage à acheter des crédits carbones pour des projets donc l'objectif est de compenser les émissions de CO2. Le gaz fourni dans le logement n'est pas du biogaz mais du gaz naturel extrait des gisements des sous-sols.

Présentation des offres de gaz compensé carbone

L'offre Biogaz Classic de Mint Energie

Avec son partenariat avec Reforest'Action, Mint Energie propose une offre en gaz compensé à travers La forêt Mint. Pour chaque souscription à une offre gaz, un arbre est planté et participe ainsi au stockage des émissions de CO2. Le programme est disponible avec les offres Classic&Green et Smart&Green.

  • Principales caractéristiques des offres Classic&Green et Smart&Green de Mint Energie :
  • Le gaz est compensé carbone à travers la forêt Mint et son programme de reboisement
  • Offre à prix de marché : le prix du kWh HT est 8% de moins que le tarif réglementé avec Classic&Green
  • Offre à prix fixe pendant 2 ans avec Smart & Green
  • Les tarifs sont indexés sur le prix repère de la CRE
  • Aucune durée d'engagement minimale
  • La résiliation est possible à tout moment, sans frais

Les offres Stabilité Gaz et Indexée Eco Protection Plus Gaz d'ENI

ENI fait aussi partie des fournisseurs proposant du gaz compensé carbone à ses clients, avec ses offres Stabilité Gaz et Indexée Eco Protection Plus Gaz. Le tarif du kWh et de l'abonnement HT sont indexés pendant 2 ans. Le contrat reste résiliable à tout moment et gratuitement.

  • Principales caractéristiques des offres Stabilité Gaz et Indexée Eco Protection Plus Gaz d'ENI :
  • Le gaz est 100% compensé carbone (option compensation carbone + pour 5€ de plus par mois)
  • Offre à prix de marché avec des tarifs indexés sur le prix repère
  • Aucune durée d'engagement minimale
  • La résiliation est possible à tout moment, sans frais

Grâce à cette offre, ENI soutient un projet de lutte contre la pollution liée aux déchets en Turquie. Ce projet consiste à revaloriser les déchets émis par les décharges, dans le but de produire de l'électricité.

Qu'est-ce que la compensation carbone ?

gaz compensé carbone

En 2022 en France, le gaz naturel représentait 10% de la consommation finale d'énergie en France. En effet, près de 11 millions de français sont abonnés au gaz naturel pour le chauffage, et consomment en moyenne 11 187 kWh de gaz chacun par an. En revanche, sa combustion libère des gaz à effet de serre néfastes pour la planète, qui représente une des principales causes du réchauffement climatique.

Le gaz vert génère encore aujourd'hui un faible volume de production, dû au manque d'investissements et de capitaux pour investir dans la production de biométhane, ainsi qu'aux coûts relativement élevés de fonctionnement et d'entretien des unités de méthanisation. Les fournisseurs de gaz ont donc réagi en proposant de compenser les émissions carbone dues à la consommation de gaz naturel de leurs clients. Les consommateurs ont ainsi la possibilité de compenser les émissions de CO2 engendrées par leur consommation en soutenant des investissements dans des filières plus durables. Le principe est tel que lorsqu'un consommateur souscrit une offre de gaz naturel, ses émissions de CO2 sont compensées par des investissements de réduction d'émission.

SOUSCRIRE A UNE OFFRE DE GAZ COMPENSE CARBONEContactez Selectra au ☎️ 09 74 59 22 94 - Rappel gratuit. Un conseiller vous aidera dans vos démarches de changement de fournisseur du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h.

Comment fonctionne l'achat de crédit carbone ?

credits carbone

Lorsque le consommateur souscrit une offre de gaz compensé carbone, le fournisseur de gaz s'engage à acheter des crédits carbone afin de neutraliser l'impact négatif de leurs clients lié à leur consommation de gaz naturel. Généralement, les crédits carbone prennent la forme de contributions à des projets de réduction d'émissions carbone en quantité équivalente. Ils sont achetés sur un marché globalisé auprès d'acteurs certifiés.

Le client, quant à lui, reçoit une sorte de certificat attestant que son effort financier a été utilisé dans le but de préserver l'environnement.

Le principe de neutralité géographiqueLe fournisseur d'énergie reçoit un crédit carbone par tonne de CO2 compensée, et peut ensuite répartir ses crédits sur l'ensemble des clients ayant souscrit à son offre de biogaz afin de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre.

Comment les fournisseurs de gaz compensent-ils les émissions de CO2 ?

Les projets mis en place pour obtenir des crédits carbone sont diversifiés : achat d'énergie propre comme le biométhane, financement direct ou indirect d'énergies renouvelables, rénovation de vieilles centrales à charbon pour limiter les émissions de gaz à effet de serre etc. Il existe en parallèle des programmes de reforestation, puisque planter des arbres permet d'absorber naturellement le CO2. C'est pourquoi plusieurs fournisseurs tels que Mint Energie ou Ekwateur mettent en avant cet argument lors d'une souscription à leur offre de gaz ou d'électricité.

Un crédit carbone correspond exactement à une tonne d'équivalent CO2. Par exemple, rénover une centrale à charbon en Asie permet d'éviter de rejeter 10 000 tonnes de CO2 par an dans l'atmosphère. Le fournisseur recevra alors 10 000 crédits carbone.

Le protocole de Kyoto signé par la France indique que le système de crédit carbone fonctionne dans le monde entier. Ainsi, un fournisseur français pourra compenser les émissions de ses clients grâce à des investissements à l'international.

Gaz vert et gaz compensé carbone : quelle est la différence ?

Le gaz vert est essentiellement issu du biométhane, obtenu par un procédé chimique et biologique : la méthanisation. C'est donc un gaz obtenu grâce à la décomposition des déchets : après avoir laissé les matières organiques fermenter pendant une certaine période, le gaz est ensuite purifié et injecté dans le réseau de gaz national par GRDF. On parle alors d'une énergie renouvelable non fossile, qui est considérée comme neutre en CO2. Elle ne contribue donc pas à l'augmentation des gaz à effet de serre.

Une fois injecté dans le réseau, le gaz vert se mélange au gaz naturel, il n'est alors plus possible de les distinguer. Afin d'assurer la traçabilité du biométhane injecté dans le réseau de distribution de gaz, les fournisseurs d'énergie certifient leur production de gaz vert grâce au dispositif des garanties d'origine. En effet, chaque mégawattheure de biométhane injecté génère une garantie d'origine identifiée, ce qui assure à l'abonné que le gaz qu'il consomme correspond à une quantité de biométhane effectivement produite.

En revanche, le gaz compensé carbone reste du gaz naturel émettant des gaz à effet de serre. La différence avec le gaz vert, c'est que dans le cas d'une offre de gaz compensé carbone, le fournisseur va compenser la pollution générée par la consommation de gaz en achetant des crédits carbone visant à financer des projets responsables.

Attention à l'appellation gaz vertLe gaz compensé carbone ne peut donc pas être considéré comme du gaz vert, étant donné qu'il n'est pas obtenu à partir de sources renouvelables. L'utilisation du biogaz relève certes d'une démarche écologique puisque sa production entraîne peu d'émissions de CO2, mais il ne peut pas jouir de l'appellation gaz vert.

Pour aller encore plus loin : le gaz vert

credits carbone

Les consommateurs souhaitant diminuer de façon significative leurs émissions de gaz à effet de serre ont tout intérêt à se tourner vers des offres de biogaz. En effet, avec des émissions de gaz à effet de serre comprises autour de 23g de CO2/kWh contre 230g pour le gaz naturel, le gaz vert est dix fois moins polluant que le gaz naturel. De plus, le processus de méthanisation propre à la production de gaz vert est généralement local, grâce aux déchets agricoles et ménagers utilisés pour produire du biométhane.

Les offres compensé carbone ne sont donc qu'une étape vers la transition écologique dans le domaine de l'énergie. Aujourd'hui, de plus en plus de fournisseurs de gaz se positionnent sur le gaz vert et de plus en plus d'offres de gaz 100% vert voient le jour. Les fournisseurs ne se content plus d'acheter des certificats mais choisissent de travailler directement auprès de producteurs d'énergie verte.

SOUSCRIRE A UNE OFFRE DE GAZ VERTContactez Selectra au ☎️ 09 74 59 22 94 - Rappel gratuit. Un conseiller vous aidera dans vos démarches de changement de fournisseur du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h.

Il existe encore relativement peu d'offres de gaz vert sur le marché français, du fait des coûts assez élevés de sa production. Les offres d'électricité renouvelables étant plus développées, les fournisseurs commencent depuis peu de temps à sortir des offres de gaz vert sur le marché. Voici une sélection d'offres de gaz 100% renouvelables.

🔥 Quel fournisseur de gaz vert est le moins cher ?
Fournisseurs de gaz vert Offres de gaz vert Budget à l'année Estimation de l'économie* Abonnement annuel Prix du kWh
Mint Énergie
BIOGAZ CLASSIC
⚖️ Des prix indexés !

Budget estimé à
1121 €
Un surcoût de
15 €
257.18 € 0.0914 €
Ekwateur
GAZ NATUREL 15% BIOGAZ VARIABLE
⚖️ Des prix indexés !

Budget estimé à
1175 €
Un surcoût de
69 €
377.23 € 0.0844 €
ilek
MON PRODUCTEUR FRANÇAIS DE GAZ VERT
⚖️ Des prix indexés !

Budget estimé à
1272 €
Un surcoût de
167 €
310.1 € 0.1018 €

*Tarifs € TTC à jour du 14/06/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 9450 kWh (classe de consommation B1)