Vous êtes ici

Entretien chaudière gaz : Révision, prix, tarif

Le gaz naturel  % moins cher qu'au tarif réglementéEconomisez  % sur le prix des consommations de gaz HT en comparant les fournisseurs.
09 74 59 22 94  
Rappel immédiat et gratuit


L'entretien chaudière gaz, c’est une obligation. La révision annuelle doit être réalisée par un professionnel afin de garantir la sécurité des occupants du logement. De plus, l’entretien permet de préserver les installations et de limiter les pannes tout en optimisant les performances des équipements. Déroulement de la révision et tarifs pour entretenir sa chaudière à gaz en 2019.


Règles de base concernant l’entretien chaudière gaz

Les chaudières concernées par l’entretien

Au fioul, gaz, bois, charbon, ou encore chaudières mixtes multicombustibles, les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doivent faire l'objet d'un entretien annuel. En ce qui concerne les chaudières gaz, il existe deux grandes catégories en fonction du type de combustible utilisé pour l’alimenter :

  • Distribué par le gestionnaire du réseau de gaz français, GRDF, le gaz naturel est aussi appelé gaz de ville. Essentiellement composé de méthane, le gaz naturel est distribué aux habitations raccordées au réseau de distribution de gaz ;
  • Pour les logements plus isolés qui ne peuvent être raccordés au gaz de ville, le GPL ou gaz de pétrole liquéfié est une alternative possible. Le propane est alors stocké dans une cuve extérieure à l'habitation. Cette dernière est alimentée par camion en fonction des besoins des occupants.

Entretenir sa chaudière gaz, est-ce une obligation ?

Ce sont les usagers ou encore les «habitants utilisateurs» qui ont la responsabilité d’entretenir chaque année par un professionnel qualifié leurs chaudières individuelles afin de garantir le bon fonctionnement des appareils de chauffage. Toute installation au gaz (chauffage collectif ou individuel) nécessite de prendre ses précautions et la révision doit absolument être réalisée par un professionnel certifié.

L’attestation entretien chaudière est un document obligatoire qui est à conserver par les habitants du logement. La loi ne prévoit pas encore de sanctions punitives financièrement, en revanche, le refus d'entretien de la chaudière sur le long terme peut avoir de graves conséquences pour les occupants du logement. De plus, en cas d’accidents, l'assureur a tout à fait le droit de refuser de couvrir les dégâts.

Santé Publique France affirme que le monoxyde de carbone est à l'origine d'une centaine de décès par an en France et comptabilise plus de 3000 intoxications.

Que faire en cas d'intoxication ?En cas de doutes, l’occupant des lieux doit dans un premier temps aérer le logement et débrancher les appareils à combustion et ensuite appeler les secours. Pour un incendie, un accident domestique, une explosion ou dégagement de gaz ou de vapeurs toxiques, une personne en péril, les pompiers sont joignables au 18 par téléphone et au 112 depuis un téléphone portable. Pour les situations d'urgences médicales, il est recommandé de composer le 15 afin d’obtenir de l'aide du Samu, disponible 24h/24 et 7j/7.

Propriétaire ou locataire… Qui est responsable de l’entretien de la chaudière ?

Dans le cas d’une chaudière individuelle, c’est le locataire qui a la responsabilité d’entretenir chaque année la chaudière de son logement, sauf si une clause a été négociée dans le bail afin de déléguer cette obligation au propriétaire. En revanche, dans les résidences, pour une chaudière fonctionnant de façon collective, l’entretien doit être effectué à l'initiative du propriétaire ou bien du syndicat de copropriété.

Mettre en place l'entretien chaudière Pour mettre en place l'entretien chaudière et payer moins cher ses factures d'électricité et de gaz, appeler Selectra au 09 74 59 22 94 (rappel gratuit) ! Des conseillers sont à disposition des consommateurs pour les aider dans leurs démarches  .

Avantages de l'entretien chaudière gaz

Entretenir annuellement sa chaudière à gaz n’est pas qu’une contrainte financière mais permet de faire de nombreux bénéfices pour ses équipements et pour assurer la sécurité de son foyer.

L’entretien chaudière gaz permet :

  • D'éviter les intoxications au monoxyde de carbone. Invisible et inodore, ce gaz peut passer inaperçu et provoquer des maux de tête ainsi que des nausées et des vertiges et peut être mortel. Le risque d'intoxication est plus élevé quand une chaudière est mal entretenue ;
  • D’être conforme à la loi en s’acquittant d’un entretien chaque année. À défaut d'un entretien annuel par un professionnel du secteur comme un chauffagiste, le bailleur a la possibilité de retenir ce montant sur le dépôt de garantie de son locataire. De plus, l'assureur peut refuser d'indemniser les habitants en cas de sinistre ;
  • De réaliser des économies d’énergie entre 8 à 12% (chiffres de l’Ademe). Une chaudière correctement entretenue permet de réduire sa consommation annuelle en énergie ;
  • D’effectuer un geste bon pour l’environnement car une chaudière correctement entretenue rejette moins de CO2 ;
  • De préserver la durée de vie des équipements. Une chaudière gaz mal entretenue connait une durée de vie entre 10 et 12 ans alors qu'une chaudière bien entretenue peut durer 20 ans. Il est alors plus avantageux de régler un entretien annuel que de devoir changer les équipements à la plus de fois que nécessaire ;
  • De limiter les pannes et les dysfonctionnements des équipements. La révision de sa chaudière limite le risque de pannes qui devient alors 5 fois plus faible que pour une chaudière gaz non entretenue. La révision permet au professionnel de prendre du temps pour passer en revue les différents éléments qui composent la chaudière gaz, de les nettoyer et d’effectuer également le remplacement sur certaines pièces. Il ne faut pas sous-estimer les pannes provenant de sa chaudière car les conséquences peuvent être très graves pour les occupants. De plus, une chaudière en panne en plein hiver n'est jamais une situation agréable ;
  • D’obtenir des conseils personnalisés par son chauffagiste sur l’utilisation optimale de ses équipements.

Prix de l’entretien d’une chaudière gaz

Le prix entretien chaudière est une somme qu’il faut tout de même anticiper dans son budget. Les tarifs entretien chaudière varient en fonction du type de contrat passé avec l’entreprise certifiée : contrat simple comprenant le minimum légal et contrat plus complet.

Le prix d’un contrat entretien chaudière simple peut s’élever de 60 à 130 € par an alors que le tarif pour un contrat entretien chaudière complet est de 80 à 150 € par an (main d'œuvre et déplacement inclus sauf changement des pièces usagées).

Une réduction de TVA est appliquée pour les logements de plus de deux ans. Les logements de plus de deux ans bénéficient d’une réduction de taux de TVA de 10%.

Le coût de l'entretien d'une chaudière dépend de sa localisation géographique et du type d'appareil utilisé. En effet, les chaudières ne fonctionnent pas toutes avec la même technologie bien qu’elles reposent sur le même principe de combustion :

  • La chaudière gaz condensation utilise la vapeur d'eau contenue dans la fumée. Ce procédé permet de récupérer un maximum de chaleur et fait réaliser 25% d'économies sur sa facture de chauffage ;
  • La chaudière à cogénération est une sous-catégorie des chaudières à condensation. Elles permettent de consommer l'énergie qu'elles produisent, sous forme d'électricité ;
  • La chaudière à basse température permet de réaliser des économies en fonctionnant avec des températures plus basses qu'une chaudière classique (38ºC contre 70ºC pour une chaudière classique) ;
  • La chaudière à ventouse : la chaudière à ventouse inclut un conduit en ventouse qui ne nécessite pas de ramonage lors de l’entretien annuel. De plus, les chaudières gaz peuvent être posées de différentes façons en fonction de leurs tailles et de leurs utilisations.

Les chaudières murales sont des dispositifs légers, généralement de faibles contenants permettant de répondre aux besoins d’une famille plus réduite. Peu encombrantes, elles sont souvent adaptées aux petites surfaces et permettent de gagner de la place pour les rangements.

En revanche, les chaudières au sol ont des cuves plus larges, sont plus robustes et développées avec une puissance élevée afin de répondre aux besoins d’une famille nombreuse. Avec un entretien chaudière régulier effectué par un professionnel certifié, ces équipements connaissent une durée de vie bien plus longue pouvant aller de 20 à 30 ans.

Les fournisseurs de gaz tels que Total Direct Energie, Engie ou EkWateur proposent à leurs clients de mettre en place l'entretien chaudière. Les consommateurs peuvent contacter leurs services clients pour connaître les prix.

Contrats entretien chaudière gaz

L'entretien et la révision annuelle de sa chaudière à gaz doivent être délégués à une entreprise professionnelle spécialisée et certifiée pour ce type d'opérations. Deux types de contrats peuvent être proposés pour la révision annuelle de sa chaudière : un contrat entretien chaudière simplifié et un contrat entretien chaudière plus complet.

Souscrire à un contrat entretien chaudière simplifié

Certains contrôles obligatoires comme la vérification de l’équipement, le nettoyage des principaux composants de la chaudière, l'évaluation de la teneur en monoxyde de carbone et la remise de l'attestation d'entretien sont effectués par le professionnel chauffagiste. Cependant, un contrôle plus complet peut être demandé à l’entreprise en charge de la révision de la chaudière.

Souscrire à un contrat entretien chaudière complet

La personne en charge de la demande de révision de la chaudière gaz doit vérifier attentivement l’ensemble des vérifications qui seront effectuées par le prestataire. En effet, les contrats ne prennent pas toujours en compte le ramonage manuel ou mécanique ainsi que la vérification du conduit de fumée. Un conduit percé va perdre de son étanchéité, ce qui peut être très dangereux et entraîner des risques d'intoxications graves au monoxyde de carbone.

De plus, l'usager doit vérifier dans son contrat si le prix du remplacement des pièces défectueuses est compris dans le devis proposé par l’entreprise professionnelle.

Un contrat entretien chaudière peut également couvrir de plus grandes prestations : des dépannages ponctuels, le changement des pièces usagées, une intervention rapide, un diagnostic approfondi des installations, etc.

Comment résilier le contrat d’entretien chaudière gaz ?

L’article L215-1 du Code de la consommation précise qu’en cas de manquement, le contrat peut être résilié à tout moment et sans frais. De plus, une publicité qui s’avère mensongère ou des tarifs entretien chaudière trop excessifs par rapport aux prix appliqués sur le marché, doit être reportée à la DDCCRF : la Direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes.

Les démarches pour la résiliation de son contrat chaudière gaz varient en fonction du type de contrat souscrit :

  • Un contrat fixé pour une durée indéterminée peut se résilier n'importe quand, à partir du moment où le délai de préavis indiqué sur le contrat est respecté. Le client doit alors faire parvenir une lettre recommandée avec accusé de réception à l'entreprise en charge de la révision annuelle. Le plus souvent, dans le cas d’un contrat reconductible de façon automatique, l'entreprise avertit son client quelques temps avant le terme du contrat afin de lui laisser le choix s’il souhaite le reconduire ou non. En cas de manquement de sa part, le contrat peut être rompu à tout moment ;
  • Un contrat signé pour une durée déterminée ne peut se résilier qu'à la date d’anniversaire du contrat. Comme pour les contrats à durée indéterminée, l'entreprise est alors tenue par la loi de rappeler cette date à son client. Dans le cas contraire, le contrat peut être résilié sans attendre la date anniversaire suivante. De plus, il est possible de résilier son contrat à durée déterminée sans frais pour certains motifs particuliers, comme dans le cas d’un déménagement.

Déroulement entretien chaudière

L'entretien chaudière gaz se décompose en plusieurs étapes que le chauffagiste est tenu de réaliser :

  • Vérifier, nettoyer les principaux organes de fonctionnement de la chaudière effectuer les réglages nécessaires à son bon fonctionnement ;
  • Évaluer les performances énergétiques afin d’estimer le rendement de la chaudière et évaluer ses émissions de polluants atmosphériques ;
  • Évaluer la teneur en monoxyde de carbone. Un taux de monoxyde de carbone évalué entre 0 et 50 ppm entraînera une recommandation de la part du professionnel en vue d’investigations plus approfondies. En revanche, si le danger est grave et immédiat, avec un taux supérieur à 50 ppm, ce dernier a l’obligation d’arrêter immédiatement le fonctionnement de l’appareil. La remise en service de l’installation ne s’effectuera alors qu’à la suite de travaux majeurs sur les équipements ou après remplacement de la chaudière défectueuse ;
  • Nettoyer et si besoin remplacer les pièces abimées ;
  • Remettre à son client l'attestation conforme d'entretien. En effet, le chauffagiste est tenu de préciser sur l’attestation la liste des opérations effectuées ainsi que les réparations et les modifications réalisées sur les équipements. De plus, il doit également indiquer les conseils promulgués pour l’optimisation du matériel. L’attestation est un document justificatif qui est à conserver par les occupants du logement pendant au moins 2 ans afin de justifier le passage du chauffagiste. L’attestation de passage peut être demandée en cas de contrôle du propriétaire ou de l’assurance en cas de sinistre.
 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin