Vous êtes ici

Comment se raccorder au gaz naturel ? Demande à GRDF, travaux, contrat

Flamme de gaz bleue

11 000 000. C’est le nombre de Français qui sont raccordés au gaz naturel. C’est une énergie domestique qui convient aux divers usages des ménages : chauffage, cuisson, eau chaude, etc. Economique et respectueux de l’environnement, le gaz naturel est de plus en plus plébiscité par les Français. Si vous aussi vous souhaitez vous raccorder au réseau de gaz naturel, voici les démarches à suivre.

1) Demander le raccordement à GRDF

Tous les fournisseurs de gaz opérent sur un même réseau public de distribution : celui de GRDF. C'est cette entreprise qu'il faudra contacter pour votre raccordement au gaz. Une fois GRDF contacté (par internet ou téléphone), vous recevrez sous un délai variant entre 7 et 10 jours votre offre de raccordement. Cette offre est habituellement valable pendant 3 mois. Attention toutefois à anticiper les éventuels travaux nécessaires au raccordement. Ces derniers peuvent prendre plusieurs semaines.

2) Accepter l’offre de raccordement

Pour accepter l’offre, il vous suffira de suivre les indications. Dans certains cas, un acompte de 50% vous sera demandé.

3) Travaux de raccordement

Les travaux de raccordement se déroulent en 2 étapes :

  • L’ouverture sur le domaine public : un prestataire désigné par GRDF interviendra chez vous afin de pratiquer des travaux de terrassement. Ces travaux interviennent entre 24 et 72h avant le raccordement.
  • Le raccordement : une fois les travaux de terrassement réalisés, GRDF intervient pour procéder au raccordement à la date indiqué dans votre courrier. Bien que vous soyez le bénéficiaire de ces travaux, votre présence n’est pas obligatoire puisqu’ils interviennent sur la voie publique.

4) Comparer les différents fournisseurs de gaz

Le marché de l’électricité et du gaz naturel ont été ouverts à la concurrence il y a 10 ans, le 1er juillet 2007. Depuis cette date, de multiples fournisseurs de gaz naturel opèrent en France. Les particuliers ont donc la liberté de choisir un autre opérateur que le traditionnel et historique fournisseur français. Nous vous conseillons de sélectionner quelques fournisseurs et de comparer les conditions du contrat ainsi que le prix pour vous faire une idée de la meilleure offre.

5) Souscrire un contrat

Une fois les contrats comparés, souscrivez chez le fournisseur de gaz de votre choix. Rappelez-vous que :

  • quel que soit le fournisseur choisi, c'est la même énergie qui arrive par le même compteur ;
  • vous n'êtes jamais engagé et il n'existe aucun frais de résiliation.

Attention : un certificat Qualigaz vous sera demandé. Il atteste de la conformité de votre installation de gaz aux normes en vigueur. Ce certificat vous est remis par le Professionnel du Gaz qui s'occupe de votre installation intérieure de gaz.

Raccordement impossibe ? Opter une citerne ou les bouteilles de gaz

SI toutefois le raccordement n’est pas possible, vous pouvez optez pour l’achat de bouteilles de gaz. Il vous suffira alors respecter les conditions de sécurité liées à leur utilisation. Vous pourrez acheter ces bouteilles dans les points de ventes habituelles (stations-services, hypermarché) ou en ligne. En effet, de nouveaux acteurs du marché du gaz offre la possibilité d’acheter et de se faire livrer les bouteilles de gaz chez soi. Une initiative pratique pour le consommateur. Il est aussi possible de demander la pose d'une citerne de propane (en savoir plus).

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus