Vous êtes ici

Envie de payer moins cher que le tarif bleu EDF ?Contactez gratuitement les conseillers Selectra, comparateur nº1 en France.
09 74 59 22 94 Rappel gratuitAnnonce


Le prix du kWh d'électricité EDF au Tarif Bleu en 2017

Le gaz naturel 17% moins cher qu'au tarif réglementéEconomisez 17% sur le prix des consommations de gaz HT en comparant les fournisseurs.
09 74 59 22 94 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel immédiat et gratuit


logo EDF

Le prix de KWh en France est déterminé par l’offre, la demande et la région où l’électricité est consommée. Depuis 2007, le marché de l’énergie a été ouvert à la concurrence, et les clients peuvent choisir entre plusieurs fournisseurs. Ils proposent chacun des prix différents (en juin 2017, le prix du kWh allait de 0.13640€ chez Happ'e d'Engie à 0.16830€ chez Enercoop). L’acteur principal demeure cependant Electricité en France (EDF) avec près de 85% de la consommation nationale d’électricité en 2016 (particuliers et professionnels confondus).


Prix du kWh d’électricité EDF

Le prix de l’électricité intégre les coûts de production, de transport et de commercialisation de l’énergie, ainsi qu’une série de taxes (CSPE, TCFE et TVA). Au 1er janvier 2017, les taxes représentent 38% du prix du kWh.

EDF propose en premier lieu un tarif réglementé - ou « tarif bleu »

Pour le tarif règlementé, le prix de l’électricité fournie est fixé par l’Etat. C’est la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) qui est chargée d’évaluer ce prix en fonction du marché. Il est ensuite déterminé par les ministres de l’énergie et de l’économie.

Ici, le prix du kWh EDF varie en fonction de la puissance de l’installation électrique du foyer, calculée en kilovoltampères (kVA).

  • Pour les compteurs électriques d’une puissance de 3 kVA – qu’on trouve généralement dans des studios et des appartements de taille réduite – le prix du KWH est de 0.1524€ TTC.
  • Pour les compteurs électriques d’une puissance de 6 kVA – qui sont utilisés par la majorité des ménages français – le prix du KWH est de 0.1524€ TTC.
  • Pour les compteurs électriques d’une puissance de 9 kVA (et au-delà) – présents dans des habitations de grande taille et les maisons chauffées à l’électricité – le prix du KWH est de 0.1555€ TTC.

Il existe également un tarif Heures Creuses / Heures Pleines

Cette offre permet de bénéficier d'un tarif réduit 8 heures par jour en contrepartie d’un coût d’abonnement – le coût fixe payé pour avoir accès au service électrique, indépendamment de la consommation – un peu plus élevé.

Sous ces contrats, l’offre est la même, quel que soit la puissance du compteur à votre domicile. En heure pleine, le prix du kWh est de 0,1560 € TTC. Lors des 8 heures creuses, il baisse à 0,1 270 € TTC.

Du fait du coût de l’abonnement, cette offre n’est intéressante que si vous faites une part significative de votre consommation électrique qu’après avoir atteint un seuil de rentabilité, ce – qui suppose une consommation importante d’électricité en heures creuses. L’option heures creuses est donc une bonne affaire si vous disposez d’un chauffe-eau ou d’appareils électroménagers programmables. Dans le cas contraire, l’option BaseEn dessous, l’option de bas est plus économique.

Depuis le 30 novembre 2015, EDF propose également une offre renouvelable

100% de l’électricité fournie dans ce cadre est « verte » - c’est-à-dire qu’elle a été exclusivement produite à partir de sources d'énergies renouvelables (l'énergie hydraulique, éolienne, solaire, géothermique, houlomotrice et marémotrice ou encore l'énergie issue de la biomasse, en savoir plus sur les offres d'énergie verte). Pour cette option le fournisseur fixe librement les prix. Il ne peut cependant le changer plus de deux fois par année civile. Cette offre est depuis peu plus intéressante que l’offre de base, avec des tarifs légèrement plus bas :

  1. Pour une installation de 3 kVA, le KWh coûte -€ TTC en base
  2. Pour une installation de 6 kVA le KWh coûte -0.1491 € TTC en base
  3. Pour une installation de 9 kVA le KWh coûte -0.1506 € TTC en base

Pour chaque évolution tarifaire, le client est prévenu au moins un mois à l’avance, afin de pouvoir résilier son contrat ou changer de fournisseur, s'il n'accepte pas les nouveaux prix.

Le prix du KWh peut légèrement varier dans certaines zones du fait des taxes locales. La grande majorité des français sont toutefois soumis à la taxe sur la consommation finale d'électricité (d’un montant maximal de 0,957 centime d'euros par kWh en 2017).

Des tarifs en augmentation régulière

Actuellement, la plupart des particuliers ont souscrit à l’offre « Tarif Bleu » de base. Cependant, les tarifs réglementés ont connu une hausse quasi ininterrompue depuis 2003. De fait, ils ont subi une augmentation d'environ un tiers depuis 2005.

Évolution des tarifs bleus résidentiels (EDF) de 2005 à 2017
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Augmentation 0% +1,7% +1,1% +2% +1,9% +3% +1,7% +2%
Année Janvier 2013 Août 2013 Janvier 2014 Novembre 2014 Janvier 2015 Août 2015 Janvier 2016 Août 2016
Augmentation ou baisse +2,5% +5% +3% +2,5% +2,5% +2,5% +2% -0,5%
Année Janvier 2017 Août 2017
Augmentation ou baisse 0% +1,7%

Les évolutions indiquées en italique résultent d'une évolution des taxes. Plus d'informations sur l'évolution des prix de l'électricité.

Cette augmentation régulière est en partie imputable à la hausse de la CSPE (Contribution au Service Public de l'Electricité). Cette taxe est notamment prélevée afin de faire baisser les tarifs de rachat des énergies renouvelables pour les rendre plus concurrentielles, et de faciliter la transition énergétique. Pour l’année 2017, l’Etat a décidé de temporairement geler la hausse de la CSPE.

Cependant, un autre facteur risque de peser fortement sur les factures d’électricité des Français : une hausse soutenue des frais d’exploitation du parc nucléaire d’EDF. Ils sont principalement liés aux investissements réalisés pour prolonger la durée de vie du parc nucléaire français et l’adaptation aux nouvelles normes de sécurité mises en place depuis l’accident de Fukushima-Daiichi.

A cela, il faut ajouter des investissements réalisés afin de renforcer le réseau dans certaines régions vulnérables aux pics de consommation (le risque de black-out est particulièrement élevé en Bretagne et en Côte d’Azur), et le déploiement du compteur intelligent Linky, qui vise, entre autres, à mieux intégrer les sources de production locales d’énergie.

 

Trouver moins cher en passant chez un concurrent ?

Poussés par cette augmentation constante du tarif d’EDF, de plus en plus de consommateurs ont choisi de changer de fournisseur d’électricité, pour contracter une offre moins chère.

Sélection de fournisseurs moins chers qu'EDF - Septembre 2019
Fournisseur Caractéristiques Différence par rapport aux tarifs réglementés Contacter
Logo Direct energie
Direct Energie
Troisième fournisseur français, plus de 2 millions de clients font aujourd'hui confiance à ce fournisseur élu Service client de l'année 2017. Il garantit à ses clients de payer toujours moins cher que le tarif réglementé d'EDF. Entre 5% et 10 de réduction sur le prix du kWh HT 09 87 67 54 76
Rappel gratuit
Logo Planète Oui
Planète Oui
Fournisseur d'électricité verte, il propose une réduction sur le prix de l'abonnement, ce qui est particulièrement adapté aux petits consommateurs en option Base et soucieux de l'environnement. 20% de réduction sur l'abonnement (sous confitions) 09 75 18 65 41
me faire rappeler
Logo Happ-e
Happ-e
Engie (ex-GDF Suez) a crée une offre 100% en ligne sous le nom "Happ-e", avec une réduction importante sur le prix du kWh. 8% de réduction sur le prix du kWh HT 09 87 67 55 21
Me faire rappeler

La procédure est simple, gratuite et automatique. Un seul coup de téléphone suffit, aucune intervention sur le système électrique de votre domicile n’est nécessaire, et c’est le nouveau fournisseur qui se charge de résilier votre contrat préalable.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin