Vous êtes ici

Prix du kWh de gaz naturel selon sa ville, son usage et son fournisseur

Le gaz naturel  % moins cher qu'au tarif réglementéEconomisez  % sur le prix des consommations de gaz HT en comparant les fournisseurs.
09 74 59 22 94  
Rappel immédiat et gratuit


Devis - Infos gaz naturel :09 74 59 22 94 (Selectra,  )
Demande de rappel gratuit.

Il n'existe pas de prix du kWh unique en France : celui-ci peut varier fortement en fonction de votre zone d'habitation, de votre usage du gaz naturel, ainsi que de l'offre souscrite. En 2017, la moitié des clients de gaz sont inscrits aux tarifs réglementés d'Engie (ex-GDF Suez), l'autre partie ayant opté pour des offres de marché proposant pour la plupart des remises sur le prix du kWh et/ou une clause de fixité des prix.

Le prix du kWh aux tarifs réglementés

Le prix du kWh de gaz aux tarifs réglementés, fixé par l'Etat, n'est pas le même pour tous les consommateurs. Il varie selon deux facteurs :

  • la classe de consommation de consommation, laquelle correspond à l'usage qui est fait du gaz : cuisson seule, eau chaude, et chauffage
  • la zone tarifaire, qui dépend de la distance qui sépare votre habitation du réseau de transport (et donc des coûts relatifs à l'acheminement)

Le prix du kWh entre dans le calcul du coût de la consommation de gaz. A cela s'ajoute le prix de l'abonnement, qui varie drastiquement selon la classe de consommation. Plus votre usage correspond à une consommation importante, plus le prix de l'abonnement est élevé, mais plus le prix du kWh est économique.

Prix du gaz TTC au tarif réglementé -  
Classe de
consommation
Abonnement
annuel
Prix du kWh
Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
cuisson
Base
Cuisson (< 1000 kWh/an)
   
eau chaude
B0
Eau chaude (1000<x<6000 kWh/an)
   
chauffage
B1 et B2i
Chauffage (6000<x<30 000 kWh/an)
             

Mise à jour :  

Nous proposons un outil en ligne qui permet de retrouver sa zone tarifaire de gaz.

Trouver un prix du kWh moins cher

Quelques fournisseurs alternatifs proposent des réductions sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés. Ces offres sont dites à prix indexés : si le prix du kWh au tarif réglementé augmente, le prix du kWh de l'offre à prix indexés augmente aussi dans les mêmes proportions, mais tout en restant X% moins cher. Ce type d'offres est la seule formule garantissant des économies pour tous les consommateurs par rapport aux tarifs réglementés, au moyen d'un prix du kWh structurellement moins cher.

Exemple d'offres à prix indexés
Fournisseurs Prix (HT) du kWh Avantages annexes Plus d’infos
Direct Energie
Offre Classique gaz
 % de réduction par rapport aux tarifs réglementés ( % en cas de souscription duale) Elu service client de l'année 2015, pour la 8e année consécutive
Garantie toujours moins chère que les tarifs réglementés
09 87 67 54 76
ou me faire rappeler
eni
Offre Evolucio
 % de réduction par rapport aux tarifs réglementés Garantie toujours moins chère que les tarifs réglementés

09 87 67 54 33
ou me faire rappeler

Choisir un prix du kWh fixe

Le fournisseur historique Engie, à l'instar des fournisseurs alternatifs de gaz de ville, propose également d'opter pour un prix du kWh (HT) fixe pendant la durée du contrat (entre 1 et 3 ans). Ces offres à prix fixes sont une option pour ne pas subir d'augmentation pendant quelques années. Attention, ces offres vous mettent aussi à l'abri des éventuelles baisses !

Exemple d'offres à prix fixes
Fournisseurs Prix (HT) Particularités Plus d'infos
eni
Offre Astucio Eco
 % inférieur au tarif réglementé au moment de la souscription
Prix fixe sur   ans en cas de hausse du tarif réglementé
Baisse du prix en cas de baisse du tarif réglementé 09 87 67 54 33
Me faire rappele
Lampiris
Offre gaz naturel fixe
 % inférieur au tarif réglementé au moment de la souscription
Prix fixe sur   ans en cas de hausse du tarif réglementé
Pas d'ajustement en cas de baisse des tarifs réglementés 09 75 18 77 00
Me faire rappeler
Engie
Gaz Ajust 3 ans
Pas de garantie de remise par rapport au tarif réglementé
Prix fixe sur 3 ans en cas de hausse du tarif réglementé

Baisse du prix en cas de baisse du tarif réglementé

09 75 18 77 00
Me faire rappeler

Prix indexés ou prix fixes ?

Types de tarifs

plus

moins

Prix indexés Les prix du kWh généralement les plus bas. Les prix peuvent varier dans les mêmes proportions que les tarifs réglementés.
Prix fixes Un prix stable pendant plusieurs années

Un prix du kWh ou de l'abonnement à la souscription souvent plus cher que ceux des offres indexés.
Seuls les prix hors taxe sont fixes : en cas de hausse des taxes, le client sera mis à contribution

Notre avis en 2017 : Nous conseillons de vous orienter vers les offres à prix indexés, moins chères que les offres à prix fixes, car elles vous assurent des économies immédiates sur votre facture. De plus, après une période de hausse importante entre 2005 et 2012, les prix en 2013 n'ont augmenté que faiblement (+0,14% selon nos calculs), puis la période 2014-2016 a été marquée par une forte tendance à la baisse. Cette conjoncture annule l'avantage principal des offres à prix fixes. Le tarif à la souscription (souvent plus cher) d'une offre à prix fixes ne peut en effet être rentable que si les tarifs réglementés augmentent pendant la durée du contrat.

Ce qui ne change pas lorsqu’on choisit un fournisseur alternatif

Certains éléments demeurent invariables quel que soit le fournisseur que vous choisirez et le prix du kWh que vous paierez :

  • rien ne ressemble plus à un kWh de gaz naturel qu’un autre kWh de gaz naturel. En effet, si l'on observe deux kWh de gaz naturel côte à côte même au moyen d'une loupe, on verra qu'ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Il n’y a aucune différence de qualité car c’est le gaz du même réseau ;
  • aucune modification technique n’est nécessaire, ni sur le compteur, ni sur l’installation lorsque vous changez de fournisseur ;
  • les délais et prix des mises en service et autres prestations techniques sont identiques chez tous les fournisseurs de gaz : ils relèvent du service public GRDF, en situation de monopole sur la gestion du réseau de distribution de gaz naturel.

Comment passer des mètres cubes au kWh ?

Votre compteur mesure les mètres cubes de gaz naturel que vous consommez : lorsque vous relevez un index de consommation, il est exprimé en mètres cubes. Toutefois, le prix facturé par votre fournisseur de gaz est exprimé en kWh. Un coefficient de conversion calculé par le gestionnaire de réseau et figurant sur votre facture permet de passer des mètres cubes aux kWh. Ce coefficient dépend de trois facteurs :

  • l'altitude ;
  • la composition du gaz ;
  • la pression de livraison du gaz ;

Selon la localité géographique, les 3 variables citées ci-dessus font osciller le coefficient de conversion entre 9 et 11,8 kWh par mètre cube.

Calcul du coût d'un kWh 

Le coût d'un kWh de gaz naturel au tarif réglementé est décidé par les pouvoirs publics et plus précisément les Ministres de l'énergie et de l'économie avec l'aide de la Commission de Régulation de l'Energie. La formule prise en compte pour le calcul est assez complexe et doit inclure principalement :

  • l'évolution de la parité €/$ ;
  • le prix d'un panier de produits pétroliers (le pétrole brut, le fioul domestique ou encore fioul lourd) ;
  • le cours du gaz naturel sur les marchés ;

Le graphique ci-dessous représente les grandes catégories de la chaîne de valeur du gaz. La fourniture, qui comprend l'approvisionnement du gaz en gros et sa commercialisation, représente seulement un gros tiers du montant total de la facture.

 

Source : Commission de régulation de l'énergie

Prix du kWh TTC des principales offres

A prix indexés et aux tarifs réglementés

 

Note : pour les différentes offres étudiées ici, le prix de l'abonnement (HT) est sensiblement identique.

La comparaison du prix du kWh de gaz pour ces trois offres est favorable à Direct Energie. En effet, l'offre Classique Gaz est moins chère pour les 3 profils de consommations

Des principales offres à prix fixes classiques

 

Notre avis : Plus vos consommations sont élevées (supérieures à 6000 kWh/an) et plus les offres des fournisseurs alternatifs comme celles d'eni et de Direct Energie deviennent intéressantes ! Attention cependant, si le prix du kWh peut paraître séduisant, il faut aussi bien regarder le prix de l'abonnement (partie fixe de votre facture). En effet, certaines offres à prix fixes ont des prix d'abonnement relativement chers. 

Prix des principales offres de gaz compensé carbone

 

Le prix des offres compensées carbone est selon la consommation souvent bien plus cher que les tarifs réglementés (soit par un surcoût sur l'abonnement ou sur le kWh). Par exemple, le prix du kWh en Base de l'offre Gaz Compensé Carbone d'Engie est avantageux, mais l'abonnement y est près de 25€TTC/ an plus élevé ! Ces offres ne sont donc pas recommandées si vous souhaitez faire des économies. A l'inverse, il existe des offres d'électricité 100% verte moins chères que les tarifs réglementés.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus