Vous êtes ici

Les prix du gaz naturel en France : historique et évolutions futures

Le gaz naturel  % moins cher qu'au tarif réglementéEconomisez  % sur le prix des consommations de gaz HT en comparant les fournisseurs.
09 74 59 22 94  
Rappel immédiat et gratuit


evolution prix gaz

Parce qu'elle est très économique en comparaison avec l'électricité, le gaz naturel est une des énergie les plus appréciées des Français en 2017. Cependant faut-il s'inquiéter des fluctuations récentes des tarifs réglementés du gaz ? Le prix du gaz est-il voué à augmenter ?

Sommaire :


  • L'essentiel
  • Le prix du gaz dépend de plusieurs facteurs : abonnement, taxes, type de consommation, zone tarifaire, et prix du KWh selon l’offre fournisseur.
  • Le tarif réglementé d’Engie est le standard du prix du gaz : de nombreuses offres de marché se fondent sur son prix du kWh et proposent des remises parfois conséquentes.
  • Appuyé sur une formule tarifaire complexe, le prix du gaz fluctue dans le sillage des variations des coûts d’approvisionnement (le prix des matières premières).
  • Après une baisse régulière depuis 2013, la hausse du prix du gaz a repris en 2016 et début 2017.
  • Certains fournisseurs proposent des offres dites à prix fixes, pour se prémunir contre les éventuelles hausses du prix du gaz.

Historique des hausses et baisses des tarifs du gaz naturel

Après avoir connu de longues années de hausse régulière et importante, soit 80% d’augmentation des prix de 2005 à 2012, les prix du gaz naturel ont décru de façon constante, de près de -10% jusqu’en 2015, puis de façon spectaculaire début 2016 pour atteindre jusqu’à -25% de baisse. Malgré des coûts d’infrastructure qui se sont intensifiés, cette baisse spectaculaire des tarifs HT du gaz était surtout liée à la baisse du prix du pétrole (voir plus bas comment se compose le prix du gaz). Depuis le milieu de l’année 2016, on assiste à une remontée des prix particulièrement marquée, soit plus de 15% de hausse des prix en moins d’un an.

Malgré le lissage des prix opéré par les pouvoirs publics, et l’application mensuelle de la fameuse « formule tarifaire », les prix du gaz naturel restent très volatiles pour le consommateur, qui assiste impuissant à des hausses et baisses du prix de l’approvisionnement, alors même que les coûts des infrastructures et les taxes, eux, augmentent régulièrement.

En 2014, la formule tarifaire du prix du gaz naturel avait été revue pour que la part d’indexation des tarifs gaz sur le cours du baril de pétrole soit moindre, et que celui-ci soit indexé en plus grande part sur les marchés du gaz (60%, contre seulement 46% en 2014, et 10% en 2010). Cette reprise de la formule était censée réduire la volatilité du prix du gaz en réduisant la part d’indexation sur le prix du pétrole. C’est ce qui a contribué en grande partie à la baisse des tarifs observée depuis 2014.

En effet, l’éventualité d’une pénurie de pétrole à moyen terme aurait pour effet direct une forte hausse des prix du gaz naturel, tant que le tarif du second reste fortement indexé sur le cours du premier. Cette indexation historique, qui se justifie moins aujourd’hui, fait tirer la sonnette d’alarme par les experts qui préviennent des possibilités de flambées de prix dans un avenir proche.

Les évolutions à venir

Les tarifs réglementés étant des tarifs encore largement indexés sur le prix des matières premières sur les marchés de gros (pétrole et gaz naturel), leur prix est sujet à des variations constantes. La récente et soudaine remontée du cours du baril de pétrole, sous l’effet de la politique de réduction de la production de pays comme l’Arabie Saoudite, laisse présager une hausse régulière au fil de l’année 2017.

La formule tarifaire du gaz naturel

Plusieurs éléments rentrent en ligne de compte sur le montant final de votre facture. 

Il existe un certain nombre de frais fixes qu’on retrouve chez tous les fournisseurs, et qui correspondent aux coûts d’utilisation des réseaux de transport et de distribution, et des frais qui sont variables d’un fournisseur à l’autre et qui correspondent aux coûts d’approvisionnement et aux coûts commerciaux. À cela il faut bien sûr ajouter les taxes, qui sont les mêmes pour tous les fournisseurs et qui représentent environ 24% de la facture.

composition du prix du gaz

Postes des coûts couverts par la facture au tarif réglementé d’Engie au 31 décembre 2016

Les coûts d’utilisation du réseau

Ces coûts sont liés à l’utilisation des infrastructures du réseau pour le transport, le stockage et la distribution du gaz naturel. Les tarifs de transport et de distribution sont revus une fois par an en moyenne et sont fixés par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Le tarif de stockage est lui fixé par l’opérateur du stockage. Ces coûts généraux d’utilisation du réseau représentent presque un tiers du prix du gaz, et ont beaucoup augmenté depuis 4 ans, jusqu’à plus 10% entre 2011 et 2012 pour la distribution et plus 8% pour le transport.

Les coûts d'approvisionnement et coûts commerciaux

Engie s'approvisionne en gaz naturel sur les marché de gros et via des contrats de long terme auprès de différents pays fournisseurs. La formule tarifaire des tarifs réglementés tient compte de l'évolution des prix sur ces marchés, en incluant une série de variables.

Calcul de la part approvisionnement du tarif réglementé du gaz :

  • Δm = ΔBRENT€/bl*0,07714 + ΔTTFQ€/MWh*0,055 + ΔTTFM€/MWh*0,46196 + TTFA€/MWh*0,03929 + ΔPEGNM€/MWh*0,21999 + ΔUSDEUR*0,50279
  • Δm représente l’évolution du terme représentant les coûts d’approvisionnement en gaz naturel.
  • ΔBRENT€/bl représente l’évolution de la cotation du baril de pétrole en euros par baril.
  • ΔTTFQ€/MWh représente l’évolution de la cotation aux Pays-Bas des contrats futurs trimestriels de gaz naturel en euros par MWh.
  • ΔTTFM€/MWh représente l’évolution de la cotation aux Pays-Bas des contrats futurs mensuels de gaz naturel en euros par MWh.
  • ΔTTFA€/MWh représente l’évolution de la cotation aux Pays-Bas des contrats futurs annuels de gaz naturel en euros par MWh.
  • ΔPEGNM€/MWh représente l’évolution de la cotation des contrats futurs mensuels de gaz naturel en France en euros par MWh.
  • ΔUSDEUR représente l’évolution du taux de change dollar US contre euro.

La fiscalité

A ces coûts d’utilisation des infrastructures viennent s’ajouter un certain nombre de taxes, fixées par les pouvoirs publics, et qui représentent une part importante dans le montant total de votre facture.

  • La contribution tarifaire d’acheminement (CTA). Elle a pour but le financement des retraites des agents des activités régulées, et représente environ 30 euros/an pour un foyer chauffé au gaz.
  • La taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN). Elle a fusionné au 1er janvier 2016 avec deux taxes antérieures : la CTSS, Contribution au tarif spécial de Solidarité, et la Contribution biométhane.
  • La TVA : elle est de 5,5% sur l’abonnement et la CTA, et de 20 % sur la part consommation, ainsi que sur la TICGN.

Comment la loi encadre l'évolution du tarif réglementé

En distribution publique, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel sont encadrés par les articles L. 445-1, -2, -3 et -4 et les articles R. 445-1 à R. 445-7 du code de l’énergie. Il y est spécifié que les tarifs réglementés de vente de gaz doivent couvrir les coûts de fourniture des opérateurs et sont déterminés conjointement par les ministres chargés de l’économie et de l’énergie, sur avis de la CRE. Ainsi, les tarifs réglementés de vente d'Engie et des ELD (les petits fournisseurs historiques de gaz) évoluent en suivant le décret du 18 décembre 2009. Il prévoit qu’un arrêté propre à chaque fournisseur fixe les tarifs au moins une fois par an, ainsi que la formule qui détermine les évolutions des tarifs jusqu’à publication de l’arrêté suivant. Entre deux arrêtés, les évolutions tarifaires sont demandées par les fournisseurs et sont applicables directement, dès lors que la CRE a vérifié la conformité de la demande avec la formule. Les évolutions tarifaires sont mensuelles pour ENGIE et trimestrielles pour les tarifs des autres fournisseurs historiques. Cette formule, mise à jour tous les ans, dicte donc les hausses et baisses des tarifs du gaz. Les éléments variables qu’elle prend en compte sont détaillés ci-dessous.

Les tarifs réglementés des ELD

Sur 5% du territoire français, ce sont de petits fournisseurs historiques, les entreprises locales de distribution (ELD), qui assurent à la fois la commercialisation et la distribution physique du gaz naturel. Pour ces 22 entreprises locales, les tarifs sont spécifiés dans les annexes des avis de la CRE et sur le site du syndicat professionnel des entreprises électriques et gazières non nationalisées.

Comment échapper à une éventuelle hausse des prix ?

Le changement de fournisseur, premier levier pour réduire le prix du kWh

prix gaz

Si le consommateur n’a pas la main sur les coûts des infrastructures du réseau ou sur les taxes fixées par l’état, son espace d’action pour se prémunir d’une hausse radicale de sa facture reste le choix de son fournisseur et d’une offre de marché.

Depuis 2007, le marché du gaz pour les particuliers est ouvert à la concurrence. La multitude des fournisseurs alternatifs apparus depuis lors permet au consommateur de se tourner vers des offres plus avantageuses que les tarifs réglementés des fournisseurs historiques.

Le marché du gaz a muté depuis quelques années grâce aux progrès technologiques, à l’émergence de nouveaux pays producteurs et donc à l’accroissement des volumes produits. Les fournisseurs alternatifs qui ne sont pas liés par des contrats à long terme ont donc pu négocier des contrats d’approvisionnement beaucoup plus avantageux, ce qui leur permet de proposer au consommateur un prix du KWh parfois jusqu’à -10% par rapport aux tarifs réglementés des fournisseurs historiques.

Pour changer de fournisseur de gaz naturel, la procédure est simple, gratuite, et sans engagement. Vous n’avez pas de changement de compteur, pas de changement dans la qualité de l’énergie fournie, pas de coupure lors du changement, et le nouveau fournisseur peut prendre en charge à votre place gratuitement la résiliation de votre ancien contrat.

Vous n’avez plus qu’à trouver l’offre de marché qui sera la plus avantageuse pour vous, en fonction de votre type de consommation, de votre zone tarifaire, etc

Les fournisseurs qui proposent du gaz moins cher

Parmi les fournisseurs alternatifs à Engie, Direct Energie se distingue avec une gamme d’offres à prix indexés garantis toujours moins chers que les tarifs réglementés. C’est le cas de l’offre Classique, qui propose une remise de - % sur le prix du kWh HT. De son côté, le fournisseur italien eni propose Astucio Eco, une offre à prix fixe révisable à la baisse. Le client est ainsi à l’abri des hausses du tarif réglementé, mais profite tout de même de leur éventuelle baisse à date anniversaire du contrat.

Les offres de gaz à prix fixes

Ces offres permettent de réaliser des économies sur la durée en cas de hausse des prix du gaz, et permettent d'anticiper le montant des factures.

Exemples d'offres de fourniture de gaz à prix fixes pour les particuliers  
Offre Abonnement HT Prix kWh HT Téléphone
Logo Eni
Eni Astucio Eco
Fixe pendant   ans, identique aux tarifs réglementés au moment de la souscription  % moins cher que le tarif réglementé
Fixe pendant   ans tant que les prix augmentent
Le prix baisse si le tarif réglementé baisse sur l'année
09 87 67 54 33
ou se faire rappeler
Logo Lampiris
Offre de gaz de Lampiris
Fixe pendant 1 an, identique aux tarifs réglementés au moment de la souscription  % moins cher que le tarif réglementé au moment de la souscription
Fixe pendant 1 an
09 75 18 77 00
ou se faire rappeler
Logo Engie
Gaz Ajust d'Engie
Fixe pendant 3 ans Fixe pendant 3 ans
Le prix baisse si le tarif réglementé baisse sur l'année
09 87 67 94 10
ou se faire rappeler

Les offres de gaz indexées

Ces offres sont recommandées aux clients qui souhaitent réaliser des économies dès la première facture suivant leur changement de fournisseur.

Exemples d'offres de fourniture de gaz à prix indexés pour les particuliers  
Offre Abonnement HT Prix kWh HT Téléphone
Logo Direct Energie
Classique Gaz
Identique aux tarifs réglementés - % de réduction par rapport aux tarifs réglementés 09 87 67 54 76
ou se faire rappeler
Logo Eni
Eni Evolucio
Identique aux tarifs réglementés - % de réduction par rapport aux tarifs réglementés 09 87 67 54 33
ou se faire rappeler
Logo Engie
Tarifs réglementés d'Engie
Tarif réglementé fixé par la CRE Tarif réglementé fixé par la CRE Numéro de téléphone d'Engie

Pour comparer l’ensemble des offres disponibles sur le marché, rendez-vous sur le comparateur de Selectra qui vous proposera les offres les mieux adaptées à votre profil de consommation afin de réaliser le plus d’économies sur votre facture.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus