Vous êtes ici

Imprimer un modèle d’état des lieux gratuit pour un appartement

L’état des lieux est un document légal obligatoire qui est rempli par le propriétaire et locataire au début de la location (entrée) et à la fin de la location (sortie).

Modèle d'état des lieux standard pour emménagement

Modèles d'état des lieux pour chaque type de logement

Pourquoi établir un état des lieux ?

L’état des lieux conserve une trace de chaque élément du logement, permettant d’identifier les défauts dans les pièces après la location. Il est utile en case de contestation entre le propriétaire et le locataire et permet d’établir les responsabilités de chaque partie. Il est établi normalement le jour de la signature du bail. Le formulaire d’état des lieux doit être joint au contrat de location.

Vous êtes propriétaire ?Téléchargez également notre modèle de contrat de bail pdf à remplir avec votre locataire.

Les consignes à respecter pour l'état des lieux

Clés sur une serrure

Que vous soyez propriétaire ou locataire, il est nécessaire d’être minutieux dans la rédaction de l'état des lieux pour un appartment. Vous devez bien décrire chaque pièce dans ses détails et signaler le moindre élément significatif. Il est aussi important que la réalisation de cet état des lieux soit contradictoire, c’est-à-dire en présence des deux parties lors de la visite, du remplissage et de la signature des formulaires. Une fois les exemplaires signés, le propriétaire et le locataire doivent les conserver soigneusement durant toute la durée de la location.

Sur quoi faut il faire attention lors de la réalisation d’état des lieux ?

Il convient de bien vérifier la qualité et les défauts de toutes les pièces dans l’appartement. Voici une liste, non-exhaustive, des éléments différents sur lesquelles il faut porter une attention particulière :

  • La constitution du sol et ses éventuels défauts : carrelage, moquette, lino, parquet, etc ;
  • Type et état des revêtements muraux : précisez s’il s’agit de tapisserie, de peinture, etc ;
  • État du plafond : vérifiez notamment s’il y a des fissures, des tâches, etc ;
  • Sanitaires et plomberie : décrivez les éléments présents dans le logement et leurs défauts (éclats, fêlé, etc.) ;
  • Portes, fenêtres, placards, etc. : un volet abîmé, des fenêtres au bois usé, une porte avec un coup, etc.

Il est très important pour le locataire de s’assurer que l’état des lieux d’entrée soit le plus précis possible. Il doit aussi s’assurer que tout vice est mentionné dans le document car sinon, ceux-ci pourraient lui être imputés. Le locataire devra alors à payer les coûts de travaux de réparation qui seront déduits de son dépôt de garantie.

Conformément à la loi Alur, le locataire dispose de 10 jours après la réalisation de l’état des lieux d’entrée pour signaler toute autre dégradation non-indiquée lors de sa première réalisation (source). Il dispose également d’un mois après le début de la période de chauffe pour signaler tout défaut quant à l’état des équipements de chauffage.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus